Ar­bi­trage Ta­pie: Ch­ris­tine La­garde va-t-elle être ju­gée?

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

L’af­faire de l’ar­bi­trage Ta­pie n’en fi­nit pas de se re­tour­ner contre ses pro­ta­go­nistes. Après avoir confir­mé l’an­nu­la­tion de la sen­tence ac­cor­dant plus de 400 mil­lions d’eu­ros à l’homme d’af­faires, la Cour de cas­sa­tion a exa­mi­né hier un re­cours de la pa­tronne du FMI, Ch­ris­tine La­garde, pour évi­ter un procès. Et le mi­nis­tère pu­blic a plai­dé pour un re­jet du pour­voi de l’an­cienne mi­nistre de l’Eco­no­mie de Ni­co­las Sar­ko­zy. La plus haute ju­ri­dic­tion fran­çaise, réunie en as­sem­blée plé­nière, se pro­non­ce­ra le 22 juillet. Si elle suit cet avis, Ch­ris­tine La­garde de­vra com­pa­raître de­vant la Cour de jus­tice de la Ré­pu­blique, seul ins­tance ha­bi­li­tée à ju­ger les dé­lits com­mis par des membres du gou­ver­ne­ment dans l’exer­cice de leur fonc­tion. Elle est dans ce dos­sier soup­çon­née de« né­gli­gence» en ayant choi­si de tour­ner le dos à la jus­ti­ceor­di­naire pour ré­gler ce vieux conflit, et des’ en re­mettre à un tri­bu­nal pri­vé, com­po­sé de trois ar­bitres.

(Pho­to AFP)

L’an­cienne mi­nistre de l’Éco­no­mie sau­ra le  juillet si elle est ren­voyée de­vant la Cour de jus­tice de la Ré­pu­blique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.