Sacs plas­tique, chèques: ce qui a chan­gé hier

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France - 1. Pos­tures pé­nibles, ma­nu­ten­tions ma­nuelles de charges, agents chi­miques, vi­bra­tions mé­ca­niques, tem­pé­ra­tures ex­trêmes et bruit.

Comme chaque an­née, de nom­breuses me­sures sont en­trées en ap­pli­ca­tion au 1er juillet. Tour d’ho­ri­zon des plus im­por­tantes.

Les sacs en plas­tique à usage unique dé­li­vrés en caisse sont in­ter­dits, dans tous les com­merces : su­per­mar­chés, phar­ma­cies, bou­lan­ge­ries, sta­tions­ser­vice… et même les mar­chés, qu’ils soient cou­verts ou en plein air. Après la gra­tui­té de la contra­cep­tion en 2013 pour les 15-18 ans, c’est dé­sor­mais l’en­semble du pro­ces­sus mé­di­cal pour l’ac­cès à la contra­cep­tion (consul­ta­tion mé­di­cale, exa­mens…) qui de­vient gra­tuit et ano­nyme. en­ceintes) pour­ront de­man­der à bé­né­fi­cier du tiers payant. Il de­vien­dra un droit pour eux à par­tir du 31 dé­cembre. Pour les autres as­su­rés, le tiers payant se­ra dé­ployé à par­tir de jan­vier 2017, et obli­ga­toire à par­tir du 30 no­vembre 2017 pour la par­tie Sé­cu­ri­té so­ciale. Les six der­niers fac­teurs de pé­ni­bi­li­té (1), sur dix au to­tal, entrent en vi­gueur. Les en­tre­prises au­ront à dé­cla­rer dé­but 2017 les sa­la­riés concer­nés, qui en­gran­ge­ront des points sur leur compte pé­ni­bi­li­té pour par­tir plus tôt à la re­traite, se for­mer ou tra­vailler à temps par­tiel sans perte de sa­laire.

(Pho­to Ph. A.)

Les sacs plas­tique à usage unique, fac­teur im­por­tant de pol­lu­tion, sont dé­sor­mais in­ter­dits dans tous les com­merces.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.