Le Va­rois Ch­ris­tophe La­porte s’illustre dé­jà

Le Bri­tan­nique a en­dos­sé hier à Utah Beach le pre­mier maillot jaune. A l’is­sue d’une étape où l’Es­pa­gnol Al­ber­to Contador, can­di­dat à la vic­toire fi­nale, s’est fait une belle frayeur avec une chute

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page -

Ca­ven­dish, qui n’avait en­core ja­mais por­té la tu­nique jaune, a en­le­vé hier son 27e suc­cès d’étape dans le Tour. Le Bri­tan­nique a do­mi­né le sprint de­vant l’Al­le­mand Mar­cel Kit­tel, 2e à plus d’une lon­gueur et le Slo­vaque Pe­ter Sagan, 3e à Utah Beach à l’is­sue des 188 km. Ca­ven­dish, pas­sé à l’in­ter­sai­son dans l’équipe sud-afri­caine Di­men­sion Da­ta, a re­pris place en haut de la hié­rar­chie des sprin­teurs. Cré­di­té seule­ment de quatre vic­toires de­puis le dé­but de l’an­née, le na­tif de l’Ile de Man (31 ans) avait été bat­tu di­manche der­nier pour le titre na­tio­nal bri­tan­nique. Dans le clas­se­ment des vain­queurs d’étape, « Cav » s’est rap­pro­ché des deux pre­miers, le Belge Ed­dy Mer­ckx (34 suc­cès) et Ber­nard Hi­nault (28).

Des plaies pour Contador

Contador, lui, a chu­té dès la pre­mière étape, comme en 2011. Avec, pour consé­quence, des plaies vi­sibles à l’épaule et à la hanche. Du sou­ci pour la suite, même si au­cune frac­ture ne semble à dé­plo­rer. Alors qu’il se trou­vait dans les pre­miers rangs du pe­lo­ton lan­cé à vive al­lure, le double vain­queur du Tour (2007, 2009) a bu­té sur un îlot di­rec­tion­nel, à la sor­tie d’un vi­rage, 107 ki­lo­mètres après le spec­ta­cu­laire dé­part don­né au MontSaint-Mi­chel. Le Ma­dri­lène de la Tin­koff a dû chan­ger de vé­lo mais at­ten­du par cinq co­équi­piers, il a pu ré­in­té­grer le pe­lo­ton.

Quintana et Froome vi­gi­lants

Lors des ac­cé­lé­ra­tions de ce même pe­lo­ton, sous l’ef­fet du vent de cô­té, au­cun fa­vo­ri ne s’est fait sur­prendre. Pas plus le Co­lom­bien Nai­ro Quintana, pla­cé très haut dans le pe­lo­ton pour ne pas su­bir le même sort que l’an­née pas­sée, que le Bri­tan­nique Ch­ris Froome, vi­gi­lant. L’échap­pée tra­di­tion­nelle a réuni cette fois cinq cou­reurs qui ont ou­vert la route dès le dé­part. Les pre­miers at­ta­quants, l’Aus­tra­lien Leigh Howard, le Tchèque Jan Barta et l’Al­le­mand Paul Voss, ont été re­joints par le « lo­cal » An­tho­ny De­la­place et l’Amé­ri­cain Alex Howes, après une chasse me­née pen­dant près d’une heure. L’écart a pla­fon­né à moins de quatre mi­nutes et les équipes de Kit­tel et Grei­pel ont contrô­lé la si­tua­tion. Les der­niers res­ca­pés, De­la­place et Howes, aus­si com­ba­tifs qu’obs­ti­nés, n’ont été re­pris que dans les cinq der­niers ki­lo­mètres. Au­jourd’hui, le fi­nal de la 2e étape de 183 ki­lo­mètres entre Saint-Lô et Cher­bourg, avan­tage les pun­cheurs. Le som­met de la côte de la Gla­ce­rie, un mur de 1900 mètres (à 6,5 %) com­por­tant un pas­sage à 14 %, est si­tué à 1500 mètres de la ligne.

(Pho­tos Epa/Maxppp et AFP

Après avoir com­pi­lé  suc­cès sur le Tour entre  et , le na­tif de l’Ile de Man mar­chait au ra­len­ti de­puis  ( suc­cès). Le voi­là de re­tour au pre­mier plan.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.