La fête de la Saint-Pierre tou­jours pri­sée

Em­bra­se­ment de la barque, an­choïade, bal po­pu­laire, danses flok­lo­riques et bé­né­dic­tion; la soi­rée tra­di­tion­nelle dé­diée au pa­tron des pê­cheurs a en­core connu tout le suc­cès mé­ri­té

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - P. P.

Fas­ci­né. Une fois de plus le pu­blic s’est pres­sé pour voir par­tir en flammes et en fu­mée, la barque de pêche sa­cri­fiée au saint pa­tron des pê­cheurs, Saint Pierre. La soi­rée of­ferte par la SNSM, avec la par­ti­ci­pa­tion de la ville, du Ram­peù, des Fifres et tam­bours et des pê­cheurs tro­pé­ziens a été une réus­site. Bé­né­dic­tion par le père Goua­rin, danses folk­lo­riques, dé­fi­lé ma­ri­time des poin­tus et bal ani­mé par «Na­tha­lie et ses gent­le­men», le tout as­sor­ti de «l’an­choïade vin-ro­sé» tra­di­tion­nelle, tout était en place pour cette jo­lie soi­rée dont per­sonne ne se lasse de­puis des dé­cen­nies, ni les grands ni les pe­tits. On en re­de­mande.

Une belle am­biance de fête a ré­gné toute la soi­rée sur le quai de la Pes­quière.

Les ba­teaux de pêche ont dé­fi­lé au so­leil cou­chant.

(Photo D.R. et P. P.)

La SNSM pro­po­sait l’an­choïade!

Le père Goua­rin a bé­ni les barques des pê­cheurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.