Pi­cas­so tout l’été, salle Des­pas

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Saint-Tropez - S.A Ex­po­si­tion­jus­qu’au28août­sal­leJean-Des­pas.

Le ver­nis­sage de l’ex­po­si­tion de pho­tos consa­crées à Pa­blo Pi­cas­so a réuni un nom­breux pu­blic sa­me­di soir salle Des­pas. Hé­las les Tro­pé­ziens étaient quant à eux as­sez ab­sents de cette manifestation de qua­li­té avec no­tam­ment cinq cli­chés émou­vants: deux d’entre eux montrent le maître des­si­nant, en pleine ac­tion, ce qui est rare. Les trois autres sont l’oeuvre d’une pe­tite fille qui a pris le peintre alors qu’elle n’avait que 10 ans. He­len Se­li­ko­witz Mo­di­ni, peut-être alors sans ima­gi­ner l’im­por­tance de ses trois prises, a im­mor­ta­li­sé Pi­cas­so, sa fille Pa­lo­ma qui n’avait que quatre ou cinq ans à l’époque et son fils Claude. Elle est, sur cette ex­po­si­tion, la seule pho­to­graphe en vie à avoir « ar­gen­ti­sé » l’im­mor­tel Pa­blo Pi­cas­so. Pré­sente sur cet évé­ne­ment, He­len Mo­di­ni était d’ailleurs très émue. Les autres pho­tos sont certes de grande qua­li­té, même si le fait qu’elles soient «po­sées» a sur cer­taines d’entre elles, fait que la ma­gie de l’ins­tan­ta­né est moins pré­sente: si on ap­pré­cie évi­dem­ment les sem­pi­ter­nels cha­peaux de l’ar­tiste et ses tri­cots rayés qui sont de­ve­nus des sym­boles, on a l’im­pres­sion que ces cli­chés du vieil ar­tiste avec ses che­veux blancs et sa ma­ri­nière sont du dé­jà-vu. Mais ne nous y trom­pons pas: la scé­no­gra­phie est ex­cel­lente et les com­men­taires qui ça et là ja­lonnent l’ex­po­si­tion sont du meilleur ef­fet pour mieux com­prendre le maître.

Hé­lène Mo­di­ni a sur­pris, il y a plus de  ans, le grand Pa­blo Pi­cas­so avec sa pe­tite fille dans les bras !

(Pho­tos S. A.)

Les vi­si­teurs ont dé­cou­vert avec in­té­rêt les dif­fé­rentes pho­tos sur le grand ar­tiste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.