Théâtre: après l’Ate­lier, place à Car­men et Ma­rius

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe De Saint-Tropez - RO­BER­TO VAZQUEZ

Spec­tacles de fin d’an­née ter­mi­nés pour Vé­ro­nique Sif­fre­di et ses dif­fé­rentes classes, des plus pe­tits aux plus grands. Ces pe­tites re­pré­sen­ta­tions sont tou­jours la ré­com­pense des co­mé­diens pour le tra­vail ac­com­pli toute l’an­née qui se concré­tise par une «pre­mière scène» ce qui ne manque ja­mais de pi­quant, de trac et d’émo­tions. Une belle jour­née de théâtre donc avec des com­po­si­tions «mai­son», mais aus­si du Gui­try, du Pal­made, du Mo­lière ou du Pa­gnol, au­tant dire qu’il y en avait pour tous les rires! La jour­née s’est ter­mi­née au­tour d’un verre de l’ami­tié pour les ate­liers adultes, bien mé­ri­té et tant dé­si­ré, le trac, ça donne soif! em­por­te­ra dans cet opé­ra­co­mique de Bi­zet ins­pi­ré d’une nou­velle de Pros­per Mé­ri­mée. Théâ­tra­li­sé pour l’oc­ca­sion, ce sont trente co­mé­diens, chan­teurs ou mu­si­ciens qui ra­con­te­ront cette his­toire d’amour et de passion an­da­louse dans le cadre du châ­teau, un dé­cor ro­ma­nesque à sou­hait. Puis le 3 Août ce se­ra le re­tour de Ma­rius de Mar­cel Pa­gnol. Cette re­pré­sen­ta­tion avait été an­nu­lée l’an der­nier en rai­son d’une bles­sure de la pauvre «Fan­ny», et bien mieux vaut tard que ja­mais. Pour tous ceux qui de­vaient y être et ceux qui veulent y re­tour­ner, n’hé­si­tez pas, ce sont 657 places as­sises qui vous at­tendent et dans les deux cas c’est gra­tuit, ou­ver­ture des portes à 20h45, dé­but des pièces vers 21h15.

L’étrange stan­dard à l’autre bout de la ligne des té­lé­phones de sé­cu­ri­té au­to­rou­tiers...

(Pho­tos R. V.)

Vé­ro­nique Sif­fre­di (à droite) sur scène.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.