Garde à vous !

Ou­vert de­puis le di­manche le 26 juillet, des mil­liers de per­sonnes ont fou­lé le sol de la cé­lèbre gen­dar­me­rie pour ad­mi­rer l’hom­mage fait au ci­né­ma et aux gen­darmes

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - SA­RA GAUJOUR

Plus d’une se­maine après son ou­ver­ture, le mu­sée du ci­né­ma et de la gen­dar­me­rie ren­contre un vif suc­cès : dé­jà   vi­si­teurs s’y sont pres­sés.

Si la fa­çade de la cé­lèbre gen­dar­me­rie tro­pé­zienne est sou­vent la cible des flashs des vi­si­teurs, de­puis plus d’une se­maine, ils ont éga­le­ment en­va­hi l’en­ceinte du bâ­ti­ment. Ga­le­rie pho­to, dé­cors ou ac­ces­soires, tout a été mis en place pour que les vi­si­teurs vivent un voyage dans le temps. Des cen­taines de per­sonnes foulent, chaque jour, le sol de la gen­dar­me­rie, un lieu de­ve­nu culte à Saint-Tro­pez. Louis de Fu­nès, Mi­chel Ga­la­bru, Ro­my Sch­nei­der ou en­core Bri­gitte Bar­dot cha­cune de ces icône du 7e Art trouve une place de choix dans le tout ré­cent mu­sée.

Pu­blic cu­rieux...

Ca­the­rine, tout droit ve­nue de Bruxelles pose près de la sta­tue du cé­lèbre Lu­do­vic Cru­chot et pour elle, le constat est simple : « C’est un très très beau mu­sée, il est par­fait ! Ce qui est su­per c’est d’avoir mé­lan­gé le ci­né­ma et la gen­dar­me­rie ». En ef­fet, plu­sieurs salles thé­ma­tiques sont pro­po­sées, pour une nou­velle im­mer­sion à chaque dé­tour du mu­sée. Un pa­ri qui, à en croire les Tou­lon­nais Nizz et Bert, est plus

que réus­si. « C’est ma­gni­fique et l’en­trée n’est pas chère

(4 eu­ros) » ex­plique Bert. « Nous sommes vrai­ment em­bal­lées ! Nous avons vu tous les films et on se re­plonge to­ta­le­ment dans le contexte de l’époque » pour­suit Nizz, en ad­mi­ra­tion de­vant l’au­then­ti­ci­té du dé­cor. Mais ils ne sont pas les seuls à ap­pré­cier les re­cons­ti­tu­tions. Dans les salles, cha­cun scrute at­ten­ti­ve­ment les dif­fé­rents élé­ments du dé­cor : sou­vent lu­dique et at­trac­tif. Entre ceux qui testent leurs connais­sances de la gen­dar­me­rie sur des ta­blettes tac­tiles et celles qui, le temps d’un ins­tant, se mettent dans la peau de BB... ou plu­tôt, sur son siège, tout le monde re­tombe en en­fance. ...Pu­blic conquis

La conser­va­trice du mu­sée, Gwe­naëlle Van But­sele se ré­jouit de ce dé­mar­rage sur les cha­peau de roue :

« De­puis di­manche il y a eu 5300 vi­si­teurs dont un pic mar­di de 1000 en­trées ! Pour­tant cette af­fluence n’a po­sé au­cun pro­blème, nous avons une équipe de choc ». Une équipe qui n’a eu que de bons re­tours concer­nant l’ex­po­si­tion et quelques élé­ments sont dé­jà de­ve­nus les pe­tits chou­chous du pu­blic. « Les gens adorent la re­cons­ti­tu­tion du bâ­ti­ment mais éga­le­ment se mettre au vo­lant de la 2CV avec des ex­traits de films qui dé­filent ». Une im­mer­sion au coeur des mythes tro­pé­ziens qui se ter­mine gé­né­ra­le­ment par quelques achats à la bou­tique sou­ve­nir. Ici, ce sont sur­tout les mugs, les ma­gnets et les cartes pos­tales qui ont la côte. Après 15 mois de tra­vaux, plus de doute, ce mo­nu­ment phare de la ci­té du Bailli a bel et bien re­pris vie !

(Pho­tos S. G.)

En l’es­pace d’une se­maine, le mu­sée du ci­né­ma et de la gen­dar­me­rie semble sur de bons rails : ce­lui-ci ra­vive les sou­ve­nirs des vi­si­teurs, amou­reux des films tour­nés dans le ci­té va­roise.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.