La boule tro­pé­zienne avec les han­di­ca­pés fous

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe de Saint-Tropez - S.A.

L’his­toire d’An­gé­lique Hen­ry est à peine croyable: myo­pathe avec un han­di­cap qua­si in­sur­mon­table et trois ar­rêts car­diaques dès la nais­sance, elle le dit elle-même : « Je ne de­vrais pas être là ». Mais la vo­lon­té de son en­tou­rage, des mé­de­cins et sa fa­rouche dé­ter­mi­na­tion lors­qu’elle a pu avoir conscience de son état, ont fait de cette femme un mo­dèle de per­sé­vé­rance, d’ab­né­ga­tion et de cou­rage. les hô­tels à payer, les péages, l’es­sence, le ma­té­riel à trans­por­ter car cer­tains joueurs sont to­ta­le­ment dé­pen­dants. Bref, on a un bud­get co­los­sal ». Avec l’aide de Pa­tri­cia Per­rin, pré­si­dente de l’as­so­cia­tion Coeur de Rose qui or­ga­nise par ailleurs les Mobs du Coeur au pro­fit des han­di­ca­pés et d’Agnès Mar­tin, ad­jointe au maire de Gas­sin, toutes deux to­ta­le­ment conquises, deux ma­ni­fes­ta­tions vont avoir lieu à Saint-Tro­pez cet été pour réunir les fonds afin de payer un fau­teuil à cette équipe de han­di foot : un concours de pé­tanque le 31 juillet place des Lices, car le pré­sident Gil­bert Fa­so­la a tout de suite ré­pon­du fa­vo­ra­ble­ment, et une soi­rée de ga­la le 24 sep­tembre. Tous les bé­né­fices iront à ce club de han­di-foot pour que l’équipe puisse ache­ter un fau­teuil spé­cial, afin de conti­nuer à jouer. Ah oui ! Pré­ci­sion : «Vous sui­vez l’euro 2016 ? » lui a-t-on de­man­dé. Ré­ponse in­so­lite de ce pe­tit bout de femme qui ne peut pas bou­ger : « Non, je n’ai pas le temps, trop d’ac­ti­vi­tés! » Ça dé­coiffe, non ?

(Pho­to S. A.)

De gauche à droite : Agnès Mar­tin, ad­jointe au mai­rede Gas­sin, Pa­tri­cia Per­rin, An­gé­lique Hen­ry et son ac­com­pa­gna­teur bé­né­vole Eric.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.