Hué à Bas­tia

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Le Pre­mier mi­nistre Ma­nuel Valls a été hué, hier, à Bas­tia par une cen­taine de per­sonnes, membres de la CGT et du PCF, mais aus­si d’un groupe de sou­tien à un sup­por­ter du SC Bas­tia bles­sé dans des heurts avec la po­lice. « Dé­mis­sion ! Dé­mis­sion ! » ,ano­tam­ment scan­dé la foule de  à  per­sonnes qui a apos­tro­phé le chef du gou­ver­ne­ment alors qu’il se ren­dait à pied à la mai­rie de Bas­tia, deuxième étape de sa vi­site en Corse, la pre­mière de­puis qu’il est à Ma­ti­gnon. Quelques drapeaux de la CGT et du PCF flot­taient au-des­sus de ces op­po­sants. Des membres d’un groupe de sou­tien à Maxime Beux, sup­por­ter du SC Bas­tia bles­sé dans des heurts avec la po­lice à Reims, fai­saient éga­le­ment par­tie de de co­mi­té d’ac­cueil et por­taient une ban­de­role « Gh­jus­ti­zia per Maxime ». Le jeune homme, étu­diant en ges­tion à l’uni­ver­si­té de Corte (Hau­teCorse), a per­du l’usage de l’oeil gauche lors d’in­ci­dents avec des po­li­ciers, le  fé­vrier, à Reims après un match contre Bas­tia.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.