Un fi­nal très « spé­ciale »

Pour clô­tu­rer sa sai­son avec éclat, le tra­cé va­rois met en piste un rallye à nul autre pa­reil où stars et ama­teurs fe­ront le show sur 140 ki­lo­mètres d’épreuves spé­ciales. Pré­sen­ta­tion

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - GIL LÉON

Ce se­ra la ving­tième et der­nière date du ca­len­drier . Ren­dez-vous fixé les ,  et  dé­cembre pro­chains. À l’ins­tar du Pro­logue du cham­pion­nat du monde d’En­du­rance (FIA-WEC) ayant pris ra­cine en ou­ver­ture de sai­son, le Ral­ly­cir­cuit Côte d’Azur dé­voi­lé ré­cem­ment a l’am­bi­tion de de­ve­nir un ren­dez-vous in­con­tour­nable. Mise en piste dans l’en­ceinte du cir­cuit Paul-Ri­card par un pi­lote ita­lien ex­pert en la ma­tière, cette apo­théose très « spé­ciale », rallye à part en­tière et en­tiè­re­ment à part, met­tra aux prises dans cinq mois des hommes et des ma­chines ve­nus d’ho­ri­zons di­vers, cham­pions du monde et pi­lotes ama­teurs du coin, bo­lides d’hier, d’au­jourd’hui... et même de de­main. Voi­ci les grandes lignes du road-book com­men­tées par le maître des lieux, Sté­phane Clair. Un di­rec­teur qui joue­ra le jeu à fond en se glis­sant lui-même dans la peau d’un concur­rent.

La ge­nèse : source d’ins­pi­ra­tion ita­lienne

Concept in­édit en France, le Ral­ly­cir­cuit Côte d’Azur a pour mo­dèle le fa­meux Mon­za Ral­ly Show or­ga­ni­sé chaque an­née en no­vembre dans le fief du Grand Prix d’Ita­lie de Fo­mule 1. Va­len­ti­no Ros­si, Sébastien Loeb, Ro­bert Ku­bi­ca, Da­ni Sor­do, Ri­nal­do Ca­pel­lo : un simple coup d’oeil sur le pal­ma­rès de cette course à nulle autre pa­reille créée en 1978 suf­fit pour me­su­rer sa re­nom­mée. Ce n’est donc pas un ha­sard de re­trou­ver aux com­mandes de la nou­velle épreuve va­roise un di­rec­teur spor­tif trans­al­pin. An­cien cham­pion d’Ita­lie des ral­lyes, pi­lote ins­truc­teur pour Fer­ra­ri, mais aus­si fon­da­teur de la marque de casques « Sti­lo » coif­fant de nom­breux as du vo­lant - Loeb, Ogier, Bot­tas... -, Lu­do­vi­co Fas­si­tel­li pos­sède une grande ex­pé­rience de ce genre d’or­ga­ni­sa­tion. La so­cié­té Mo­tor Events ba­sée à Au­bagne, en charge de la pro­mo­tion de l’évé­ne­ment, lui a confié la ba­guette de chef d’or­chestre et ce­lui­ci oeu­vre­ra avec le sou­tien de l’ASAC du Var.

Sté­phane Clair : « J’ai dé­cou­vert le Mon­za Ral­ly Show en me ren­dant sur place il y a trois ans. De­puis, l’idée d’or­ga­ni­ser quelque chose d’as­sez res­sem­blant au Paul-Ri­card fai­sait son che­min. Elle s’est concré­ti­sée fin 2015, lorsque Lu­do­vi­co Fas­si­tel­li et Car­lo Cas­si­na, le co­pi­lote de Va­len­ti­no Ros­si, sont ve­nus vi­si­ter notre site et ont don­né leur feu vert. Tout se dé­rou­le­ra sur les 350 hec­tares du do­maine avec deux maîtres mots : spec­tacle et par­tage. »

Le par­cours :  jours,  ki­lo­mètres

D’ores et dé­jà va­li­dé, le me­nu de cette pre­mière édi­tion com­pren­dra deux étapes, sa­me­di 10 et di­manche 11dé­cembre. Après les vé­ri­fi­ca­tions tech­niques et le « sha­ke­down » ac­com­plis la veille, les équi­pages chas­se­ront le chro­no sur un par­cours 100 % as­phalte ja­lon­né de neuf épreuves spé­ciales (5+ 4), dont une noc­turne le sa­me­di soir. La lon­gueur de celles-ci os­cil­le­ra entre 10 et 17 km. Grand cir­cuit, an­ciennes pistes Ore­ca, Dri­ving Center, kar­ting, aires de glisse et voies d’ac­cès consti­tue­ront le champ d’ac­tion. N’étant sou­mise à au­cun cahier des charges fé­dé­ral, la feuille de route pré­voit un pas­sage au parc d’as­sis­tance et de re­grou­pe­ment cen­tral entre chaque sprint.

Sté­phane Clair : « L’ob­jec­tif, c’est d’al­lier tous les avan­tages du rallye sans ses in­con­vé­nients. Il y au­ra des spé­ciales en mode Grand Prix, mixant tron­çon de cir­cuit et axe de cir­cu­la­tion, et d’autres plus conven­tion­nelles. Con­trai­re­ment à Mon­za, le nombre de chi­canes ar­ti­fi­cielles se­ra li­mi­té. Au to­tal, les concur­rents en dé­cou­dront sur plus de 140 ki­lo­mètres sé­lec­tifs. Quant aux spec­ta­teurs, ils sui­vront la course aux pre­mières loges et en toute sé­cu­ri­té dans des « zones pu­blic » amé­na­gées. Compte te­nu du ti­ming as­sez large et de la concen­tra­tion géo­gra­phique, il se­ra d’ailleurs pos­sible d’en­chaî­ner les spé­ciales à pied sans se pré­ci­pi­ter. »

Le pla­teau : hé­té­ro­clite et pres­ti­gieux

Au diable l’uni­for­mi­sa­tion! Ou­vert aux pi­lotes pro­fes­sion­nels et ama­teurs, l’épreuve pri­vi­lé­gie le mé­lange des genres en ac­cueillant des bo­lides di­vers et va­riés : voi­tures de rallye, mo­dernes et his­to­riques, sport-pro­to­types, GT, élec­triques... Si le pla­fond a été fixé à 150 par­ti­ci­pants, les or­ga­ni­sa­teurs tablent sur en­vi­ron 120 ins­crits. La prin­ci­pale in­ter­ro­ga­tion sub­sis­tante concerne évi­dem­ment les têtes d’af­fiche qui ga­ran­ti­ront le suc­cès po­pu­laire (30 000 spec­ta­teurs es­pé­rés!). Vain­queur suc­ces­si­ve­ment des 24 Heures du Mans et de la my­thique course de côte amé­ri­caine Pikes Peak le mois der­nier, Ro­main Du­mas a dé­jà an­non­cé sa pré­sence, tout comme Yan­nick Dal­mas, An­toine Méo, quin­tuple cham­pion du monde d’en­du­ro mo­to, Da­niel Ele­na et Ma­thieu Bau­mel, le co­pi­lote de Nas­ser Al-At­tiyah. Nul doute que d’autres « poin­tures XXL » is­sues d’ho­ri­zons di­vers (WRC, F1, Ral­ly­cross, Mo­toGP, etc) étof­fe­ront la liste des en­ga­gés dans les se­maines et les mois à ve­nir. À com­men­cer par un cer­tain Sébastien Loeb, peut-être...

Sté­phane Clair : « L’an­nonce de la créa­tion du Ral­ly­cir­cuit Côte d’Azur a sus­ci­té un bel en­thou­siasme dans les rangs des pi­lotes et des équipes. Notre sou­hait est de réunir beau­coup de têtes connues, des cham­pions au­to et mo­to mais aus­si des grands spor­tifs ve­nus d’autres dis­ci­plines et même des per­son­na­li­tés du show­biz. Par ailleurs, pla­cé comme ce­la en fin d’an­née, l’épreuve pour­rait éga­le­ment dans notre es­prit ser­vir de ter­rain de pré­sen­ta­tion et (ou) d’es­sais gran­deur na­ture pour des nou­velles voi­tures, par exemple les WRC 2017 qui dé­bu­te­ront en com­pé­ti­tion le mois sui­vant au Monte-Car­lo... »

(Pho­tos Mor­gan Ma­thu­rin)

Par­mi les pre­mières têtes d’af­fiche prêtes à re­le­ver le dé­fi du Ral­ly­cir­cuit vo­lant en main fi­gurent le mo­tard An­toine Méo (ci-des­sus) et le co­pi­lote Ma­thieu Bau­mel (ci-contre, à gauche).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.