Jo­sé Go­mez se sort du piège pa­ri­sien

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - J. L.

Nous sommes dans le sep­tième round quand Jo­sé Pé­pé Go­mez place une ter­rible ac­cé­lé­ra­tion des deux mains qui sonnent Bru­no Bo­gon­go. Les cro­chets du Tou­lon­nais dé­bordent son ad­ver­saire. L’ar­bitre dé­cide d’ar­rê­ter le Pa­ri­sien... Go­mez vient de rem­por­ter son neu­vième com­bat pro­fes­sion­nel. Mais avant ce dé­noue­ment fa­vo­rable, ce fut com­pli­qué. Dans le pre­mier round tout d’abord où Bo­gon­go tou­cha sur plu­sieurs cro­chets gauches. pré­cis, rien n’était fait au poin­tage des juges. Le sus­pense était to­tal lorsque le su­per-wel­ter tou­lon­nais fit la dif­fé­rence dans la sep­tième re­prise. Avec hargne et pa­nache. Sa joie n’en fut que plus in­tense. Et le sou­la­ge­ment vi­sible dans le camp va­rois. A Mar­seille, l’in­vain­cu Tou­lon­nais a donc souf­fert du­rant

DI­VI­SION  six rounds avant de s’im­po­ser en cham­pion. Il sa­vait qu’il n’au­rait pas la par­tie fa­cile. Il en a eu la confir­ma­tion. Mais il a su se sor­tir du piège pa­ri­sien et c’est tout à son hon­neur. Pas au meilleur de sa forme, Jo­sé Pé­pé Go­mez est tou­te­fois par­ve­nu à trou­ver la so­lu­tion. Dans sa ville de nais­sance, de­vant les siens. En se fai­sant vio­lence. En ac­cé­lé­rant, en se lâ­chant au mo­ment op­por­tun. Pour prendre dé­fi­ni­ti­ve­ment l’as­cen­dant. Nul doute que ce dur com­bat lui ser­vi­ra pour la suite de sa car­rière. Car c’est avec ce genre de confron­ta­tion qu’il conti­nue­ra de pro­gres­ser. Dans l’ad­ver­si­té et la dif­fi­cul­té. Et re­vien­dra plus aguer­ri lors de fu­tures échéances à l’échelle na­tio­nale.

(Pho­to J. L.)

Le com­bat à Mar­seille fut dur entre Jo­sé Go­mez et Bru­no Bo­gon­go.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.