L’amour, tou­jours

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Face Aux Lecteurs -

Pour­quoi l’amour est-il au coeur de vos chan­sons ?

Dans mon en­fance, mon père a émi­gré vers la Bel­gique pour tra­vailler dans les mines de char­bon. Il avait une gui­tare et ne chan­tait que l’amour, le di­manche. Cette image est gra­vée dans ma mé­moire. Quand j’ai com­men­cé, mon pro­duc­teur m’a im­po­sé des re­prises qui ne me res­sem­blaient pas. Au bout de six  tours, j’ai dé­ci­dé d’écrire avec un ami ita­lien de grandes chan­sons à la na­po­li­taine, comme celles que j’en­ten­dais à la mai­son. Voi­là com­ment est né le titre Je n’ai ja­mais ai­mé comme je t’aime.

Et vous n’avez plus ces­sé...

Au dé­but, on a pu me consi­dé­rer comme un chan­teur à l’eau de rose. Mais avec le temps, on réa­lise que l’amour est la chose la plus im­por­tante. On se bat par amour. On construit par amour. C’est ce qui me touche. C’est ce qui me fait vivre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.