Fré­dé­ric Fran­çois : elles

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Face Aux Lecteurs - TEXTES : ÉLODIE LEMAN, FRANCK LE­CLERC, MAXIME ROVELLO PHO­TOS : FRANTZ BOUTON

Sou­riant, af­fable et dis­po­nible, Fré­dé­ric Fran­çois, le beau gosse aux  mil­lions de disques, a pas­sé l’après-mi­di d’hier au siège du jour­nal. Il a ré­pon­du à toutes les ques­tions de nos lec­trices. Mieux, il a in­ter­pré­té six titres, rien que pour elles. Dont Je t’aime à l’ita­lienne, Chi­ca­go, Mon coeur te dit je t’aime. Un bon­heur pour ces fi­dèles d’entre les fi­dèles, ve­nues de Grasse, An­tibes, Nice et… Tu­rin ! Elles ont ado­ré. Et dan­sé. On en a même vu qui ver­saient une larme : la force de l’émo­tion. Leur hé­ros s’est at­ti­ré une salve d’ap­plau­dis­se­ments en an­non­çant un nou­vel Olym­pia en avril , sui­vi d’une tour­née qui, pro­met-il, pas­se­ra par la Côte d’Azur. Entre le bel Ita­lien et son pu­blic : dé­jà  ans d’amour. C’est du so­lide. Pour tou­jours.

Des lec­trices heu­reuses, d’au­tant que les can­di­dates à cette ren­contre ex­cep­tion­nelle étaient nom­breuses. Trois quarts d’heure de ques­tions­ré­ponses, puis un mi­ni-ré­ci­tal où Fré­dé­ric Fran­çois a in­ter­pré­té quelque six chan­sons au siège de Nice-Ma­tin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.