Pa­ra­nor­male : en­quête en Co­rée

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Détente - C. C.

avec l’épa­tant The Cha­ser, réus­sit un coup de maître avec The Stran­gers. Une oeuvre dense et riche à la croi­sée du thril­ler glauque à la Se­ven et des his­toires de pos­ses­sion fa­çon L’Exor­ciste, mâ­ti­née de dra­ma fa­mi­lial. Le jon­glage entre ces re­gistres im­pres­sionne d’au­tant plus que le film trouve ra­pi­de­ment son propre style. Les plans sont ma­jes­tueux, le mon­tage au cor­deau et cer­taines sé­quences, telle l’in­ter­ven­tion cha­ma­nique dan­sante et ef­frayante, ap­pe­lées à de­ve­nir cultes. Na Hong-jin joue avec les nerfs de son pu­blic et de son hé­ros, contre­point du flic par­fait. Homme en­ro­bé, pa­taud et gauche, Jong-Gu est un per­son­nage de po­lar comme on en voit peu. Cette prise de risque ins­crit The Stran­gers dans une réa­li­té qui se dis­tord et laisse place au fan­to­ma­tique. Le glis­se­ment se fait par étapes, en dou­ceur, dans un script dy­na­mique et sur­pre­nant. Im­pos­sible de de­vi­ner par avance la mul­ti­tude de vi­rages opé­rés et les re­bon­dis­se­ments qui s’ac­cu­mulent dans une at­mo­sphère pois­seuse. Du sus­pense haut de gamme, re­mar­qué à Cannes en séance spé­ciale. Con­sé­cra­tion d’un nou­veau ta­lent asia­tique, aus­si doué dans la forme que dans le fond, qui ne de­vrait pas res­ter long­temps étran­ger aux yeux des ci­né­philes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.