Le Vé­lo­drome, la fa­brique de fris­sons

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Euro 2016 -

Le re­cord d’af­fluence du stade Vé­lo­drome ne se­ra pas bat­tu ce soir, vu que la ca­pa­ci­té est li­mi­tée à 65 000 places pen­dant l’Eu­ro. Mais cet Al­le­magne-France pour­rait ve­nir s’in­vi­ter dans le top 3 des matchs of­fi­ciels (1). Au-de­là du nombre, c’est quand même et sur­tout le bruit et la fer­veur qui rendent l’en­ceinte mar­seillaise unique. « Ça ne me sur­prend pas, même s’il ne doit pas y avoir beau­coup de Mar­seillais dans les tri­bunes. L’am­biance se­ra bonne, le stade s’y prête », re­con­naît Ch­ris­tian Ca­tal­do. Le pa­tron des Dod­gers, un groupe de sup­por­ters de l’OM, au­rait d’ailleurs ai­mé que la Fé­dé­ra­tion « nous im­plique » pour « mettre le feu ». « Mais pour eux, on est le can­cer, on est trai­té comme de la m... » S’il ne se­ra pas au stade, Ca­tal­do es­père que la France ga­gne­ra. De­vant sa té­lé, il pour­ra de nou­veau consta­ter que, plus qu’ailleurs, le pu­blic joue son rôle de dou­zième homme au Vé­lo­drome, der­rière les Bleus. Il y a trois se­maines, contre l’Al­ba­nie, le Vél’ avait dé­jà trem­blé, du sol au toit. Une Mar­seillaise qui ré­sonne en­core, une ova­tion pour Gignac (for­cé­ment par­ti­san, l’an­cien olym­pien avait ré­pon­du ne pas connaître une telle am­biance en Eu­rope) et l’ex­plo­sion de joie sur le but vic­to­rieux de Griez­mann…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.