J. Plé­nat : « Elle sou­ligne notre en­ga­ge­ment »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe De Saint-Tropez -

«Cette charte vient com­plé­ter le tra­vail de la ville pour la pro­tec­tion de son en­vi­ron­ne­ment. Cô­té terre, où a été fa­çon­né au fil du temps ce cadre exceptionnel, vé­ri­table jar­din ha­bi­té. Cô­té mer, très tôt la com­mune a mis en place la sta­tion d’épu­ra­tion per­for­mante. Ain­si la faune et la flore ma­rine, ont conti­nué à pros­pé­rer. Une étude est en cours pour des mouillages or­ga­ni­sés, as­su­rant la pro­tec­tion des fonds ma­rins et nous avons élar­gi dans le cadre du PLU, la zone NA en mer sur 27 ha afin d’y or­ga­ni­ser une sur­veillance: c’est tout na­tu­rel­le­ment que la mu­ni­ci­pa­li­té s’est po­si­tion­née fa­vo­ra­ble­ment pour l’ex­ten­sion sur le parc na­tio­nal de Port-Cros. Mal­heu­reu­se­ment, les condi­tions d’adhé­sion et de gou­ver­nance n’étaient pas réunies pour confir­mer cette adhé­sion, nous es­pé­rons que les évo­lu­tions at­ten­dues nous per­met­tront d’y par­ti­ci­per plei­ne­ment d’ici 3 ans. C’est en­fin notre vi­gi­lance per­ma­nente sur la pré­sence des mam­mi­fères ma­rins qui nous a conduits à at­ti­rer l’at­ten­tion du gou­ver­ne­ment sur les risques de l’ins­tal­la­tion d’Abys­séa sur un ca­nyon exceptionnel, lieu de nour­ri­ture et de re­pro­duc­tion des mam­mi­fères. La si­gna­ture de la charte est donc en droite ligne avec notre po­li­tique. Elle sou­li­gne­ra notre en­ga­ge­ment. Vous pou­vez comp­ter sur la com­mune comme membre ac­tif de ce pro­jet.»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.