Ker­ber sé­pare les soeurs

En éclip­sant Ve­nus, alors que Se­re­na s’est qua­li­fiée ai­sé­ment, l’Al­le­mande a pri­vé les fran­gines Williams d’une fi­nale en fa­mille sur le ga­zon an­glais

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Il n’y au­ra pas de fi­nale entre les soeurs Williams, sept ans après celle de 2009 rem­por­tée par Se­re­na Williams. Mais l’épi­logue féminin de Wim­ble­don de­main n’en se­ra pas moins al­lé­chant. Il au­ra même une sa­veur de revanche pour la N°1 mon­diale qui avait bu­té en fi­nale de l’Open d’Aus­tra­lie en dé­but d’an­née face à An­ge­lique Ker­ber. À la sur­prise gé­né­rale, la gau­chère de 28 ans sou­le­vait alors son pre­mier tro­phée du Grand Che­lem et em­pê­chait du même coup Se­re­na de rem­por­ter son 22e titre de cette ca­té­go­rie. Ce sa­me­di, la N°4 mon­diale, qui re­trou­ve­ra la place de N°2 lun­di, au­ra en­core l’oc­ca­sion de pré­ser­ver le re­cord dans l’ère pro­fes­sion­nelle (22 Ma­jors) de sa com­pa­triote

Stef­fi Graf. Elle ten­te­ra sur­tout de confir­mer son sta­tut de sé­rieuse ri­vale de la di­va de la

WTA. « Je m’épa­nouis dans le tennis. J’évo­lue en ce mo­ment à mon meilleur ni­veau et j’ai la chance d’avoir au­tour de moi une très bonne équipe », a ex­pli­qué Ker­ber après s’être im­po­sé contre Ve­nus Williams en deux manches (6-4, 6-4) et moins d’1h15 sur le Centre court illu­mi­né de so­leil.

À trois lon­gueurs de Na­vra­ti­lo­va

Se­re­na a quant à elle ga­gné au pas de course, 6-2, 6-0 en moins de 50 mi­nutes, contre la sur­prise Ele­na Ves­ni­na (50e), com­plè­te­ment dé­pas­sée par sa puis­sance, en par­ti­cu­lier au ser­vice (11 aces). « Ce n’était pas su­per fa­cile.

C’était au contraire in­tense pen­dant tout le match. Il a fal­lu que je coure et que je tra­vaille dur. Mais j’ai bien ser­vi et je bou­geais bien. Le score re­flète bien ce que dont

je suis ca­pable », a ex­pli­qué la N°1 mon­diale, qui a ain­si en­le­vé son 303e match en Grand Che­lem. Elle n’est plus qu’à trois lon­gueurs du re­cord féminin, éta­bli par Mar­ti­na Na­vra­ti­lo­va (306) et à quatre du re­cord ab­so­lu dé­te­nu de­puis mer­cre­di par Ro­ger Fe­de­rer, grâce à sa vic­toire en quart de fi­nale contre le Croate

Ma­rin Ci­lic. À bien­tôt 35 ans (le 26 sep­tembre), la reine de la WTA, qui oc­cupe la pre­mière place sans in­ter­rup­tion de­puis le 18 fé­vrier 2013,

joue­ra sur­tout sa 28e fi­nale en Grand Che­lem, la neu­vième à Londres où elle compte six titres (2002, 2003, 2009, 2010, 2012, 2015).

(Pho­to AFP)

Après avoir éclip­sé Ve­nus Williams, hier, An­ge­lique Ker­ber se ver­rait bien réus­sir la même prouesse qu’à l’Open d’Aus­tra­lie , où elle s’était ad­ju­gé le titre aux dé­pens de... Se­re­na Williams.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.