Pierre Ber­nard : « Je compte pas­ser un cap... »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR VINCENT WATTECAMPS

Entre deux hal­tères et trois car­tons à ran­ger dans sa nou­velle ré­si­dence tou­lon­naise, Pierre Ber­nard a peu de temps pour prendre le so­leil. Mais le de­mi d’ou­ver­ture a trou­vé un ins­tant pour don­ner sa pre­mière in­ter­view en rouge et noir.

Pierre, vous avez re­pris l’en­traî­ne­ment lun­di, com­ment ça se passe ? C’est une re­prise in­ten­sive. On bosse bien. J’ai un pro­gramme in­di­vi­duel as­sez cos­taud, mais ça va. J’en pro­fite aus­si pour prendre mes re­pères dans ma nou­velle mai­son et sur les routes du coin.

Vous avez si­gné à Tou­lon pour trois ans. C’est un en­ga­ge­ment plu­tôt long... En si­gnant ici, je compte pas­ser un cap. Le RCT est le club par­fait pour cet ob­jec­tif. J’ai  ans, et on dit sou­vent qu’au poste de de­mi d’ou­ver­ture, c’est l’âge de la ma­tu­ri­té. Ce­la fait neuf ans que je joue dans le Top. Je sou­hai­tais être dans un club de l’en­ver­gure du RCT pour vivre cette ma­tu­ri­té. Je re­mer­cie d’ailleurs les pré­si­dents de Bor­deaux et de Tou­lon qui se sont vite en­ten­dus pour fa­ci­li­ter m a ve­nue ici.

Être en­traî­né par Die­go Do­min­guez, un an­cien de­mi d’ou­ver­ture et bé­né­fi­cier des conseils de Jon­ny Wil­kin­son ont été im­por­tants dans votre dé­ci­sion ? J’ai pu échan­ger avec Die­go. Il est très exi­geant. On connaît tous Jon­ny. Dans un club comme ce­lui-ci, qui joue  fi­nales par an, avec beaucoup de concur­rence, tout est réuni pour par­ve­nir, je le ré­pète, à pas­ser un cap.

Au poste, vous se­rez jus­te­ment en concur­rence avec Fran­çois Trinh Duc... On se connaît un peu. C’est un bon mec. Il y au­ra de la place pour deux, j’en suis cer­tain. En plus nous avons deux pro­fils dif­fé­rents. On va es­sayer d’op­ti­mi­ser ça au mieux. Vous avez hâte de dé­cou­vrir Mayol ? Mayol, c’est un chau­dron. Il n’y a que des pas­sion­nés dans le stade. Avec l’UBB, j’ai le sou­ve­nir d’avoir été très bien re­çu. Les gens nous avaient fait une haie d’hon­neur à notre des­cente du bus.

Nou­veau maillot, nou­velle pres­sion ? On est tous des com­pé­ti­teurs. Le cham­pion­nat va ar­ri­ver très vite. Je vais es­sayer d’être prêt le , pour la re­prise de l’en­traî­ne­ment col­lec­tif. À par­tir de là, on don­ne­ra tout pour al­ler cher­cher un titre.

L’ou­vreur Pierre Ber­nard es­time que le RCT est club par­fait » pour évo­luer. «le

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.