Confon­du deux ans plus tard...

Il pen­sait peut-être avoir usé de suf­fi­sam­ment de ruse et échap­per à la jus­tice. Un in­di­vi­du com­pa­raî­tra bien­tôt pour la dé­gra­da­tion du ra­dar de St-Do­nat

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - N. SA.

Fla­shé par la pa­trouille. Un homme a été in­ter­pel­lé en fin de se­maine der­nière. Soup­çon­né de dé­gra­da­tions sur le ra­dar de Sainte-Maxime, im­plan­té à SaintDo­nat au bord du CD25, il a été ar­rê­té à son do­mi­cile dra­cé­nois. Une en­quête au long cours puisque les faits qui lui sont re­pro­chés re­montent...à 2014 ! à cette pé­riode, cet ap­pa­reil dé­clen­cheur avait été scot­ché et dé­gra­dé. Com­ment a-t-il pu être re­trou­vé si long­temps après ? L’au­teur pré­su­mé de cet acte dé­lic­tuel a été iden­ti­fié suite à des re­cou­pe­ments par la bri­gade de Ste-Maxime. « Un fais­ceau

d’in­dices concor­dants » se­lon le jar­gon clas­sique des en­quê­teurs. En garde à vue, l’homme âgé de 45 ans, n’a pas vrai­ment li­vré ses mo­ti­va­tions, même si on les ima­gine ai­sé­ment. Re­lâ­ché, l’homme com­pa­raî­tra de­vant le tri­bu­nal de grande ins­tance de Dra­gui­gnan en dé­cembre pro­chain sous la qua­li­fi­ca­tion de dé­gra­da­tion d’un bien de l’Etat.

(Pho­to Sé­bas­tien Bo­tel­la)

Ré­gu­liè­re­ment, les ra­dars du Golfe de Saint-Tro­pez, su­bissent des at­taques : ceux de Saint-Do­nat ont dé­jà en­ca­pu­chon­nés. Ce­lui de La Mole et de Ra­ma­tuelle, ta­gués à la pein­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.