Chez PSA, un ac­cord so­cial de grande am­pleur si­gné par cinq syn­di­cats sur six

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Le groupe au­to­mo­bile PSA a of­fi­ciel­le­ment si­gné hier avec cinq de ses six syn­di­cats un nou­vel ac­cord so­cial trien­nal (2017-2019), suc­ces­seur de l’ac­cord de com­pé­ti­ti­vi­té de 2013 ayant per­mis de re­dres­ser le groupe. Cet ac­cord bap­ti­sé « Nou­vel élan pour la crois­sance » a re­çu l’aval de cinq or­ga­ni­sa­tions (FO, CFE-CGC, CFTC et SIA-GSEA, CFDT ; seule la CGT l’a re­fu­sé), re­pré­sen­tant 80% du per­son­nel. un par usine) jus­qu’en 2019. Le construc­teur in­ves­ti­ra chaque an­née entre 7 et 8 % du chiffre d’af­faires de sa di­vi­sion au­to­mo­bile dans la re­cherche et le dé­ve­lop­pe­ment. En contre­par­tie, il fixe de nou­velles me­sures de flexi­bi­li­té (da­van­tage de sa­me­dis tra­vaillés, tra­vail de nuit amé­na­gé), no­tam­ment pour adap­ter l’or­ga­ni­sa­tion du tra­vail aux va­ria­tions de l’ac­ti­vi­té.

(Pho­to AFP)

Cet ac­cord montre la « re­la­tion de confiance avec les par­te­naires so­ciaux [...], un acte suf­fi­sam­ment rare pour être si­gna­lé », a es­ti­mé Xa­vier Ché­reau, DRH du groupe PSA.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.