Ac­ci­dent mor­tel de car à Puis­se­guin: l’en­quête pro­gresse, mais…

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France / Monde -

L’ac­ci­dent de car le plus meur­trier en France de­puis 1982, qui avait fait 43 morts à Puis­se­guin (Gi­ronde) le 23 oc­tobre der­nier, est dû à l’ex­plo­sion d’un ré­ser­voir du ca­mion im­pli­qué dans la col­li­sion avec le car : c’est le scé­na­rio pri­vi­lé­gié, ont confié hier les en­quê­teurs de la Sec­tion de re­cherches de la gen­dar­me­rie de Bor­deaux. Sous la vio­lence de l’im­pact, une croix ser­vant à des­ser­rer des écrous et en­tre­po­sée dans un coffre est ve­nue « per­fo­rer le ré­ser­voir auxi­liaire, li­bé­rant un brouillard de gout­te­lettes de ga­soil qui s’est ra­pi­de­ment en­flam­mé».

La perte de contrôle non élu­ci­dée

Les vitres du car, bri­sées sous l’ef­fet du choc, ont alors créé un ap­pel d’air qui a for­te­ment ac­cé­lé­ré la pro­pa­ga­tion de l’in­cen­die. Reste «la grande in­con­nue»: la rai­son de la perte de contrôle du se­mi-re­morque, qui n’a tou­jours pas été élu­ci­dée par l’en­quête conduite de­puis neuf mois. En­dor­mis­se­ment, ani­mal sur­gi des bos­quets en­vi­ron­nants, vi­tesse ex­ces­sive ou faute d’in­at­ten­tion du conduc­teur du ca­mion, au­cune de ces hy­po­thèses n’est ex­clue. Les en­quê­teurs ont tou­te­fois éta­bli que le chauf­feur du se­mi­re­morque (qui a pé­ri dans l’ac­ci­dent avec son fils de 3 ans) «n’était pas en communication au té­lé­phone au mo­ment de la col­li­sion». En­tiè­re­ment dé­truits par l’in­cen­die, les chro­no­ta­chy­graphes, ou­tils pré­cieux pour les en­quê­teurs car per­met­tant no­tam­ment de me­su­rer la vi­tesse des vé­hi­cules, n’ont pu être ex­ploi­tés. Et même si la courbe où s’est pro­duit l’ac­ci­dent est ré­pu­tée «dan­ge­reuse», se­lon des fa­mi­liers de ce par­cours, «ni la si­gna­lé­tique, ni l’état de la chaus­sée ne sont en cause».

(Pho­to AFP)

La plu­part des vic­times ap­par­te­naient à un club du troi­sième âge.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.