EH­PAD : dolce vi­ta aux Mi­gra­niers

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe de Saint-Tropez - R.V.

L’EH­PAD « Les Mi­gra­niers » est une mai­son dis­crète de­vant la­quelle on passe sans for­cé­ment prê­ter at­ten­tion. Pour­tant, der­rière ses murs, c’est un pe­tit vil­lage qui vit au coeur de la ci­té. Il y ré­side 42 pen­sion­naires et une ving­taine de per­sonnes pour les ac­cueillir et les ac­com­pa­gner dans la vie de tous les jours, les soins, les ac­ti­vi­tés. lo­tos. Valérie, Na­dia, Ar­naud, Anne Lise, Ma­rie et tout le per­son­nel ont fort à faire. Et puis on se mo­der­nise aus­si : ate­liers sur le dé­ve­lop­pe­ment du­rable avec la confec­tion d’ob­jet re­cy­clés, ini­tia­tion aux nou­velles technologies et nou­veaux moyens de com­mu­ni­ca­tion, par­ti­ci­pa­tion aux ac­ti­vi­tés du vil­lage en fai­sant du yarn bom­bing pour la foire de la laine ou en as­sis­tant au dé­fi­lé Har­ley . L’em­ploi du temps est riche, sans comp­ter qu’il y a d’autres pro­jets. Comme ce­lui de la créa­tion d’une as­so­cia­tion « les amis des Mi­gra­niers » pour que des per­sonnes s’im­pliquent et ap­portent des idées, ce­lui concer­nant la mise en place d’une « gazette des Mi­gra­niers », faite par les ré­si­dents à des­ti­na­tion des fa­milles et en­fin, ce­lui de faire ve­nir des élèves du conser­va­toire Ros­tro­po­vitch ou des écoles, pour un par­tage in­ter­gé­né­ra­tion­nel et par­ti­ci­per à des ac­ti­vi­tés en­semble. Bref, après avoir pas­sé un mo­ment dans les murs de ce lieu de vie on se dit que tout de même, la re­traite ce n’est pas si calme et qu’il reste tou­jours à ap­prendre et à trans­mettre !

L’équipe des Mi­gra­niers et les ré­si­dents mul­ti­plient les ac­ti­vi­tés.

Am­biance à l’oc­ca­sion du dé­fi­lé Har­ley.

Les ate­liers créa­tifs tou­jours très pri­sés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.