« El Pis­to­le­ro » dé­mu­ni

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Tour de France 2016 -

Jus­qu’au bout, il au­ra ten­té. Mais après s’être mê­lé à l’échap­pée dans le pre­mier col de la 9e étape, le Port de la Bo­nai­gua, le double vain­queur du Tour (2007, 2009) a dit stop à une édi­tion 2016 trop mal en­ga­gée pour lui de­puis le dé­part. Iro­nie du sort, c’est au cours de la seule in­cur­sion du Tour cette an­née en Es­pagne, dans ces Py­ré­nées qui lui ont sou­vent sou­ri, qu’Al­ber­to Con­ta­dor a ren­du son dos­sard. Son plus grand ri­val, Ch­ris Froome, lui a ren­du hom­mage à l’ar­ri­vée. « C’est dom­mage qu’il ne soit plus dans le Tour, mais je n’ai au­cun doute qu’il sau­ra se re­con­cen­trer sur d’autres ob­jec­tifs. Pour moi, c’est un sou­ci en moins. On n’au­ra pas à se sou­cier des at­taques qu’il peut lan­cer à 100 ki­lo­mètres de l’ar­ri­vée. Mais c’est une perte pour le Tour. » peu de ré­pit, et ral­lier les Py­ré­nées en es­pé­rant que son corps se re­mette. Mais Con­ta­dor avait trop souf­fert. Et passe une nou­velle fois son Tour, comme en 2014, lors­qu’il avait aban­don­né à la 10e étape, après une chute dans la des­cente des Vosges.

Le temps lui est dé­sor­mais comp­té, d’au­tant qu’il a lais­sé pla­ner le doute sur son ave­nir : il avait an­non­cé que ce Tour 2016 se­rait son der­nier, avant de se ra­vi­ser. Il lui reste en­core les pro­chains JO de Rio, mais en­suite? Son em­ployeur, l’in­stable Oleg Tin­kov, doit se re­ti­rer du cyclisme en fin d’an­née. Vain­queur du Tour du Pays basque, 2e du Tour de Ca­ta­logne (der­rière Quin­ta­na) et de Paris-Nice, vain­queur d’étape au Critérium du Dau­phi­né, Con­ta­dor est tou­jours au plus haut ni­veau. Mais en choi­sis­sant de faire l’im­passe sur le Gi­ro pour être per­for­mant au Tour de France, il a pris le risque d’une sai­son blanche dans les grands ren­dez-vous. Ch­ris­tophe La­porte, 172e de l’étape à 35’26’’ de Tom Du­mou­lin.

« J’ai vé­cu une jour­née très dure au­jourd’hui comme hier. En plus du pro­fil de l’étape, on a connu un jour ca­ni­cu­laire, avec 40 de­grés au pied des cols et de fortes pluies pour fi­nir. Les Py­ré­nées sont dé­sor­mais der­rière. Et cette pre­mière jour­née de re­pos va faire le plus grand bien ! »

(Pho­tos AFP)

Après deux chutes en pre­mière se­maine, Al­ber­to Con­ta­dor, tou­ché phy­si­que­ment et mo­ra­le­ment, a dit stop à l’édi­tion .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.