Lé­ti­zia et Au­ré­lie, liées par l’amour de l’art

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe De Saint-Tropez - Au­ré­lie de Pe­ret­ti fait par­tie des vic­times de l’at­ten­tat du Ba­ta­clan, à Pa­ris, le 13 no­vembre.

Dis­pa­rue tra­gi­que­ment, il y a huit mois, la Tro­pé­zienne Au­ré­lie de Pe­ret­ti avait deux pas­sions : la mu­sique et les arts plastiques. C’est ain­si qu’elle avait si­gné un des­sin ori­gi­nal sur un sac confec­tion­né par l’une de ses col­lègues de tra­vail au sein de l’éta­blis­se­ment de plage, le Club 55 : Lé­ti­zia Bar­bier. Cette der­nière, au­then­tique créa­trice, adepte du re­cy­clage, uti­li­sant no­tam­ment des tis­sus de jeans, avait de­man­dé à Au­ré­lie de sym­bo­li­ser le port de Saint-Tro­pez. « Cette confec­tion ori­gi­nale, nous l’avions of­ferte à Ja­red Le­to, chan­teur du groupe Thir­ty se­conds to Mars, qui s’est pro­duit à la Ci­ta­delle », ra­conte son amie. C’était une fa­çon af­fec­tueuse de re­mer­cier l’ar­tiste, qui les avait in­vi­tées à son concert à aci À cette oc­ca­sion, il avait pro­mis aux deux jeunes femmes, d’avoir tou­jours à ses cô­tés, cet ac­ces­soire ‘‘made in Saint-Tro­pez’’. Com­pa­rant ce ca­deau à une amu­lette porte-bon­heur, le chan­teur avait ajou­té : « ce sac m’ac­com­pa­gne­ra dé­sor­mais, aux quatre coins du monde, dans mes tour­nées. (1)

(Pho­to D. R.)

Lé­ti­zia avait fait ap­pel à sa col­lègue de tra­vail, Au­ré­lie, pour dé­co­rer un sac de sa fa­bri­ca­tion ; l’ac­ces­soire a été of­fert au chan­teur Ja­red Le­to qui s’est pro­duit l’été der­nier, à Saint-Tro­pez. e sac dé­co­ré, le cam­pa­nile de l’église de l’As­somp­tion n’est autre qu’une gui­tare sty­li­sée...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.