Les USA an­noncent le ren­fort de cen­taines de sol­dats en Irak

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Monde -

Le chef du Pen­ta­gone, Ash­ton Car­ter, a an­non­cé, hier à Bag­dad, l’en­voi en Irak de cen­taines de sol­dats amé­ri­cains sup­plé­men­taires pour ai­der les forces gou­ver­ne­men­tales à lut­ter contre le groupe Etat is­la­mique (EI) et re­prendre la ville de Mos­soul. Après ce nou­veau dé­ploie­ment, les Etats-Unis, qui di­rigent une large coa­li­tion in­ter­na­tio­nale an­tid­ji­ha­distes en Irak et en Sy­rie, comp­te­ront plus de 4 600 mi­li­taires en Irak, es­sen­tiel­le­ment pour des mis­sions de for­ma­tion des troupes gou­ver­ne­men­tales. La vi­site de M. Car­ter – sa qua­trième en Irak de­puis sa prise de fonc­tion en fé­vrier 2015 – sur­vient deux jours après la re­prise par les forces ira­kiennes de la base aé­rienne de Qayya­rah, à 60 km au sud de Mos­soul. Ce suc­cès est per­çu comme une étape cru­ciale en vue de la ba­taille pour la re­con­quête de la deuxième ville du pays, tom­bée en juin 2014 aux mains de l’EI qui en a fait « sa ca­pi­tale » en Irak. « J’ai le plai­sir d’an­non­cer au­jourd’hui (...) que nous avons conve­nu que les Etats-Unis dé­ploie­ront 560 sol­dats sup­plé­men­taires pour don­ner un coup de pouce aux ef­forts ira­kiens en vue d’iso­ler et aug­men­ter la pres­sion sur Mos­soul », a dé­cla­ré M. Car­ter à l’aéroport de Bag­dad après avoir ren­con­tré le Pre­mier mi­nistre et Hai­der Al-Aba­di et son ho­mo­logue ira­kien de la Dé­fense Kha­led al-Obei­di. Ils « ap­por­te­ront aux forces ira­kiennes un sou­tien no­tam­ment en ma­tière de ca­pa­ci­tés lo­gis­tiques et en in­fra­struc­tures sur la base de Qayya­rah » , qui « de­vien­dra un trem­plin vi­tal pour l’of­fen­sive (des forces ira­kiennes) contre Mos­soul », a pré­ci­sé un com­mu­ni­qué du Pen­ta­gone.

A Bag­dad, M. Car­ter a mis l’ac­cent sur les suc­cès de la cam­pagne an­ti-EI, deux ans après que le groupe dji­ha­diste s’est em­pa­ré de vastes ré­gions en Irak. Mais l’EI ri­poste aux re­vers su­bis sur le ter­rain mi­li­taire par des at­taques dé­vas­ta­trices en Irak et à l’étran­ger. Il a com­mis le 4 juillet un at­ten­tat sui­cide à Bag­dad qui a fait près de 300 morts, l’un des plus san­glants en Irak de­puis l’in­va­sion amé­ri­caine de 2003.

(Pho­to d’illustration)

Il y au­ra plus de   mi­li­taires US en Irak après l’ar­ri­vée de ce nou­veau contin­gent amé­ri­cain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.