Mou­rad Boud­jel­lal dé­ment tout re­ma­nie­ment

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - R. C.

En pré­am­bule à la pré­sen­ta­tion of­fi­cielle de Vincent Clerc, le pré­sident du RCT a fait une ap­pa­ri­tion éclair - et claire - hier ma­tin en salle de presse au stade de Berg. En deux mi­nutes chro­no, Mou­rad Boud­jel­lal a ten­té de mettre terme aux ru­meurs per­sis­tantes de re­ma­nie­ment pro­fond du staff... « Je dé­mens tout ce qui a été écrit ces der­niers temps. A ce jour, per­sonne n’a été li­cen­cié et per­sonne n’a été re­mis en cause. » Bref, Die­go Dominguez est, jus­qu’à preuve du contraire, le ma­na­ger gé­né­ral du RCT. Jacques Del­mas conserve son poste d’en­traî­neur des avants. Marc Dal Ma­so, enfin, n’a pas si­gné pour deux sai­sons sur la rade... « Le club n’a ja­mais com­mu­ni­qué sur ces dé­parts et cette ar­ri­vée. Tout est ar­chi faux... » En ré­su­mé, le chan­ge­ment de coaches n’est qu’une pure in­ven­tion des mé­dias. Les rap­pro­che­ments avec Stuart Lan­cas­ter et Gra­ham Hen­ry de simples fan­tasmes. Propres à des es­prits dé­ran­gés ou en mal de buzz...

D’ailleurs, Dominguez et Del­mas ne s’y trompent pas en ne ré­pon­dant à au­cune sol­li­ci­ta­tion. Pour­quoi donc s’ex­pri­mer sur un su­jet éven­té et perdre alors de l’éner­gie à dé­men­tir de pures élu­cu­bra­tions ? Sauf qu’à son « tout est en place », le boss du RCT ajoute : « Ilyades dis­cus­sions en cours pour bo­ni­fier les choses en in­terne... » Evoque-t-il dans ce cas pré­cis la ma­chine à café ? La fon­taine à eau ? L’in­so­no­ri­sa­tion des bu­reaux ? Ou leur dé­co­ra­tion ? Fran­che­ment, ce se­rait mal connaître Mou­rad Boud­jel­lal. Pre­mier en­ne­mi de la dé­faite - sur­tout in­di­geste comme à Bar­ce­lone - et ain­si prêt à bous­cu­ler les lignes et les marges pour mieux écrire l’his­toire. Et tant pis pour les dom­mages col­la­té­raux... De là à mur­mu­rer - sans af­fir­mer évi­dem­ment - qu’il a en­vi­sa­gé de re­voir ses plans, il n’y a pas des ki­lo­mètres. Mais peut-être, de­puis, a-t-il re­vu ses plans et fait ma­chine ar­rière. En tout cas, en joueur de po­ker aver­ti, il cache en­core son jeu. Avec, peut-être, une paire d’as dans sa manche. Mal­heu­reu­se­ment, même un ta­pis ne le fe­ra pas se dé­voi­ler...

(Pho­to Luc Bou­tria)

Le pré­sident Boud­jel­lal a as­su­ré que Dominguez et Del­mas n’étaient pas re­mis en question.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.