L’as­su­rance ma­la­die offre une ral­longe aux mé­de­cins

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

L’as­su­rance ma­la­die a fait un nou­veau geste, hier, à des­ti­na­tion des mé­de­cins li­bé­raux, aug­men­tant de plus de 86 mil­lions d’eu­ros le bud­get to­tal mis sur la table de ses né­go­cia­tions ta­ri­faires avec les syn­di­cats, avant des ren­dez-vous dé­ter­mi­nants la se­maine pro­chaine. « Le to­tal en rem­bour­sable (as­su­rance ma­la­die + mu­tuelles, Ndlr) at­tein­drait le mil­liard d’eu­ros. Nous n’y étions pas la se­maine der­nière, nous y sommes » ,a dé­cla­ré à l’is­sue de la séance Ni­co­las Re­vel, le di­rec­teur gé­né­ral de la Cnamts (Caisse na­tio­nale de l’as­su­rance ma­la­die des tra­vailleurs sa­la­riés).

Une en­ve­loppe glo­bale à  M€

Comme pro­mis, l’as­su­rance ma­la­die a pré­sen­té ce mer­cre­di de nou­velles pro­po­si­tions aux syn­di­cats de mé­de­cins pré­sents à l’ou­ver­ture, MG France (gé­né­ra­listes), SML et FMF (gé­né­ra­listes et spé­cia­listes), éva­luées à 85,7 mil­lions d’eu­ros. Ain­si, l’en­ve­loppe glo­bale qu’elle pro­pose de consa­crer à la conven­tion – texte qui ré­git pour cinq ans ses re­la­tions avec les mé­de­cins et fixe leurs ho­no­raires – se gonfle à en­vi­ron 829 mil­lions d’eu­ros. En te­nant compte de la par­ti­ci­pa­tion des mu­tuelles, le bud­get dé­passe très lé­gè­re­ment le mil­liard d’eu­ros. La se­maine der­nière, près de 750 mil­lions d’eu­ros avaient dé­jà été mis sur la table mais n’avaient satisfait per­sonne, pous­sant même la CSMF, le prin­ci­pal syn­di­cat de la pro­fes­sion (gé­né­ra­listes et spé­cia­listes) à cla­quer la porte, le Bloc (chi­rur­giens) n’ayant, lui, pas fait le dé­pla­ce­ment. En cause, un mon­tant in­suf­fi­sant. Et sur­tout dés­équi­li­bré car consa­cré au deux tiers à la hausse de la consul­ta­tion à 25 eu­ros, contre 23 ac­tuel­le­ment, chez les gé­né­ra­listes, pour l’ali­gner sur celle des spé­cia­listes. Ten­dant la main aux spé­cia­listes, le pa­tron de l’As­su­rance ma­la­die a abat­tu de nou­velles cartes, no­tam­ment l’aug­men­ta­tion de la ma­jo­ra­tion de co­or­di­na­tion à 5 eu­ros contre 3 ac­tuel­le­ment. C’est elle qui per­met à un spé­cia­liste de fac­tu­rer sa consul­ta­tion 28 eu­ros au lieu de 25 lors­qu’un pa­tient lui est adres­sé par un mé­de­cin trai­tant. Avec la ma­jo­ra­tion pro­po­sée, une telle consul­ta­tion at­tein­drait ain­si 30 eu­ros. En outre, la Cnamts pro­pose d’aug­men­ter « l’avis ponc­tuel de consul­tant », un acte qui doit être ex­pli­ci­te­ment de­man­dé par un mé­de­cin trai­tant à un mé­de­cin spé­cia­liste, à 48 eu­ros, contre 46 eu­ros ac­tuel­le­ment. Ces « pro­po­si­tions sont de na­ture à ce que tous les syn­di­cats par­ti­cipent aux tra­vaux de la se­maine pro­chaine » , a es­ti­mé M. Re­vel à pro­pos de trois séances pré­vues les 19, 20 et 21 juillet, pré­sen­tées comme la der­nière ligne droite de la né­go­cia­tion dé­bu­tée fin fé­vrier.

(Pho­to d’illus­tra­tion AFP)

Ces pro­po­si­tions sont de na­ture à in­ci­ter tous les par­te­naires so­ciaux à re­ve­nir à la table des né­go­cia­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.