Ac­ci­dent fer­ro­viaire en Ita­lie: la confes­sion du chef de gare

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France / Monde -

Il se dé­fend d’être le seul res­pon­sable. Mais le chef de gare d’An­dria, dans les Pouilles (Ita­lie), où a eu lieu la ter­rible col­li­sion fer­ro­viaire ayant fait au moins 23 morts, a re­con­nu hier avoir une part de res­pon­sa­bi­li­té dans la ca­tas­trophe. «C’est moi qui ai fait par­tir ce train, c’est moi qui ai le­vé le disque vert, il y avait de la confu­sion, les trains étaient en re­tard», a dé­cla­ré Vi­to Pic­car­re­ta. «Mais ce n’est pas seule­ment ma faute, tout le monde me jette la pierre, mais je suis moi aus­si une vic­time.» L’ac­ci­dent s’est pro­duit sur un tron­çon de voie unique sur la­quelle un convoi ne peut s’en­ga­ger dans un sens que si les chefs de gare des deux villes en conviennent par té­lé­phone. Se­lon une re­cons­ti­tu­tion du quo­ti­dien La Stam­pa, trois trains, un de plus que d’ha­bi­tude, de­vaient se suivre dans le même sens Co­ra­toAn­dria sur ce tron­çon mais, le deuxième train pas­sé, le chef de gare d’An­dria a fait par­tir un train en sens in­verse, com­met­tant l’er­reur fa­tale. Mais le chef de gare de Co­ra­to, Ales­sio Por­cel­li, est lui aus­si dans le col­li­ma­teur de la jus­tice, car il au­rait dû se rendre compte, grâce aux ins­tru­ments dont il dis­pose, qu’un train ar­ri­vait dans la di­rec­tion op­po­sée de ce­lui qui ve­nait de quit­ter sa gare. Le par­quet de Tra­ni, en charge de l’en­quête, as­sure que la re­cherche de la vé­ri­té ne se li­mi­te­ra pas au per­son­nel des gares, mais exa­mi­ne­ra aus­si les causes des re­tards ac­cu­mu­lés dans la mo­der­ni­sa­tion de ce tron­çon, alors que les fi­nan­ce­ments étaient dis­po­nibles. «Nous ne nous ar­rê­te­rons pas aux don­nées évi­dentes, aux so­lu­tions simples. Nous cher­che­rons toutes les res­pon­sa­bi­li­tés», a dé­cla­ré le pro­cu­reur, Fran­ces­co Gian­nel­la.

(Pho­to MaxPPP/EPA)

Er­reurs humaines et in­fra­struc­tures vieillis­santes semblent avoir été à l’ori­gine de la col­li­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.