La­brune vers la sor­tie

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Vincent La­brune a an­non­cé qu’il al­lait quit­ter avant la re­prise du cham­pion­nat la pré­si­dence de l’OM, en dif­fi­cul­té de­puis des mois et mis en vente par sa pro­prié­taire Mar­ga­ri­ta Louis-Drey­fus. « Je ne se­rai pas là à la re­prise », a confié hier soir La­brune, pré­sident de l’OM de­puis juin 2011, au quo­ti­dien La Pro­vence. « La mo­di­fi­ca­tion de l’or­ga­ni­gramme se­ra dé­voi­lée jeu­di 21 juillet, au mo­ment de la pro­chaine as­sem­blée gé­né­rale du club mar­seillais ». Un nou­vel or­ga­ni­gramme de di­rec­tion doit être mis en place pour fa­vo­ri­ser la vente du club. La­brune, très cri­ti­qué par les sup­por­ters, a écar­té l’idée d’oc­cu­per un autre poste à l’OM : « Je pense que si on ar­rête, on ar­rête vrai­ment. Et moi, je veux vrai­ment ar­rê­ter...» , a dé­cla­ré le suc­ces­seur de Jean-Claude Das­sier. Conseiller de l’an­cien pro­prié­taire Ro­bert Louis-Drey­fus, Vincent La­brune a long­temps gar­dé l’oreille de sa veuve, Mar­ga­ri­ta, qui a fi­ni par le lâ­cher.

L’OM dans le flou

L’OM, qui a ac­cu­mu­lé la sai­son der­nière les dé­con­ve­nues spor­tives et a été of­fi­ciel­le­ment mis en vente par sa pro­prié­taire Mar­ga­ri­ta LouisD­rey­fus le 13 avril, est plon­gé dans une pé­riode de forte in­cer­ti­tude. La di­rec­tion de l’OM avait an­non­cé qu’elle es­pé­rait vendre le club au plus tôt afin de pré­pa­rer l’in­ter­sai­son et de re­cru­ter des joueurs, voire un en­traî­neur. Il reste à trou­ver l’in­ves­tis­seur qui met­tra sur la table les fonds pour as­su­rer la pé­ren­ni­té spor­tive au plus haut ni­veau. Au­cune an­nonce of­fi­cielle n’a pour l’ins­tant été faite par le club. L’OM, no­tam­ment pour ne pas s’at­ti­rer les foudres de la DNCG (le gen­darme fi­nan­cier du foot fran­çais), s’est sé­pa­ré de­puis la fin de la sai­son de Ni­co­las Nkou­lou (Lyon) et Lu­cas Ocam­pos (prê­té au Ge­noa) et a trans­fé­ré Ben­ja­min Men­dy (Mo­na­co, 15 millions d’eu­ros), Ab­de­la­ziz Bar­ra­da (Du­baï, 3 millions), Mi­chy Bat­shuayi (Chelsea, 40 millions) et Steve Man­dan­da (Crys­tal Pa­lace). En plus des ques­tions financières et spor­tives, l’OM et ses di­ri­geants sont ci­tés dans une en­quête ju­di­ciaire en cours, au­tour de trans­ferts de joueurs sup­po­sés frau­du­leux, qui a don­né lieu à plu­sieurs mises en exa­men. La­brune a été pla­cé sous le sta­tut de té­moin as­sis­té.

(Pho­to AFP)

La­brune et l’OM : c’est (bien­tôt) fi­ni.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.