Mo­ha­med La­houaiej Bouh­lel, « C’était un fou ! Pas un ex­tré­miste »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Attentat A Nice - SAHRA LAURENT slaurent@ni­cema­tin.fr

Ous­sa­ma,  ans, est un spor­tif. De­puis , il est adhé­rent de la salle de fit­ness Mo­ving Express du bou­le­vard Au­gus­teRay­naud à Nice. C’est là, qu’il fait la connais­sance de ce­lui qui a tué femmes, en­fants, hommes, jeu­di soir, sur la Pro­me­nade des An­glais. «Dès la pre­mière an­née, je l’ai vu. Il me di­sait qu’il s’était fait vi­rer de plu­sieurs autres salles avant. Il avait eu des pro­blèmes avec d’autres adhé­rents. Il avait même ta­pé un gars.»

« Un cos­taud avec des pro­blèmes »

Pen­dant leurs séances de “mus­cu”, les deux hommes

se parlent. Échangent. «Nos seules dis­cus­sions tour­naient au­tour des femmes et de la “mus­cu”. Il pre­nait pas mal de trucs pour se mus­cler. Il se pi­quait avec des sté­roïdes ana­bo­li­sants, pour la gon­flette. Il me par­lait aus­si beau­coup des cours de sal­sa qu’il pre­nait à la salle.» Ous­sa­ma et le tueur ne tissent pas de lien à l’ex­té­rieur de la salle. «On se s’est ja­mais or­ga­ni­sés de soi­rées, en­semble. »

Il dé­crit « un mec cos­taud qui sem­blait avoir tou­jours beau­coup de pro­blèmes». Ous­sa­ma, l’étu­diant en droit monte au cré­neau

concer­nant «toutes les choses in­fon­dées et non vé­ri­fiées trans­mises en di­rect sur les chaînes in­fos en conti­nu». Pour le Ni­çois de

 ans, «ce mec, là, c’était un fou ! Pas un ex­tré­miste. Ni un is­la­miste ou tout ce que je peux en­tendre en boucle. Il ne connais­sait rien à la re­li­gion. Il n’avait rien à faire du ra­ma­dan». Avant le ter­rible at­ten­tat, Ous­sa­ma n’avait pas vu le tueur de­puis six mois.

(Ph. AFP)

« Mo­ha­med La­houaiej Bouh­lel ne connais­sait rien à la re­li­gion. Il n’avait rien à faire du ra­ma­dan », se­lon Ous­sa­ma qui le cô­toyait dans une salle de fit­ness.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.