Dix Sou­da­nais dans un four­gon: un pas­seur écroué

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Grand Sud - CH. P

Il trans­por­tait dix mi­grants sou­da­nais dans un Peu­geot Part­ner de 3 m3. Les doua­niers ont in­ter­pel­lé un pas­seur lun­di der­nier en dé­but d’après-mi­di à la sor­tie de l’au­to­route l’A8 à Ro­que­brune-Cap-Mar­tin dans le sens Ita­lieF­rance. Au­to-en­tre­pre­neur dans la ma­çon­ne­rie, ins­tal­lé à Juan-lesPins, l’in­di­vi­du, âgé de 26 ans, d’ori­gine tu­ni­sienne, père de deux en­fants, ar­ri­vé en France en 2011, en si­tua­tion ré­gu­lière, Ka­mel Maa­mar a été re­mis à la po­lice aux fron­tières. « Dans votre vé­hi­cule, 21 cartes Ca­ri­tas de la Croix Rouge ita­lienne, dis­tri­buées aux mi­grants ont été trou­vées. Or, au­cune ne cor­res­pond aux dix mi­grants trou­vés dans votre vé­hi­cule. Ce qui laisse pen­ser que des gens ont aban­don­né ces cartes dans votre vé­hi­cule », re­marque la pré­si­dente Lau­rie Du­ca. don­né la même ver­sion de cette af­faire. L’ar­ti­san se­rait ve­nu les dé­mar­cher aux abords de l’église de Vintimille et leur au­rait pro­po­sé de leur faire pas­ser la fron­tière moyen­nant 100 eu­ros par per­sonne. Le pro­cu­reur sou­ligne « l’at­ti­tude ner­veuse de M. Maa­mar quand il est contrô­lé ». « Il n’in­dique nul­le­ment les me­naces dont il au­rait été l’ob­jet. Et les cartes Ca­ri­tas prouvent qu’il n’en est pas à son pre­mier tra­jet. Je pense que c’est un ar­ti­san qui se trans­forme en marchand, pour ar­ron­dir ses fins de mois. » Le ma­gis­trat in­siste sur « la cir­cons­tance ag­gra­vante des condi­tions de trans­port in­dignes, in­hu­maines » avant de re­qué­rir 15 mois ferme as­sor­tis d’un man­dat de dé­pôt et de la confis­ca­tion du vé­hi­cule. Une peine re­te­nue par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel alors que les pas­sages de mi­grants se mul­ti­plient ces der­niers jours, met­tant les bri­gades de gen­dar­me­rie de l’est du dé­par­te­ment sous pres­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.