Il faut sou­te­nir l’équipe de France !”

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

À deux mois de l’étape tou­lon­naise, où en est-on, ni­veau or­ga­ni­sa­tion? Toute la mise en place est qua­si­ment ca­lée. On est dans la fi­ni­tion. En pa­ral­lèle des ré­gates, il y au­ra des shows, en mer, dans les airs avec des cas­ca­deurs... On tra­vaille da­van­tage sur la par­tie ré­cep­tion, ani­ma­tion... Il faut que ce soit la fête pour tous. Le suc­cès, ce se­rait que les gens s’ap­pro­prient l’évé­ne­ment.

Com­ment at­ti­rer le pu­blic? On a lan­cé une grande cam­pagne d’af­fi­chage dans

Qu’at­ten­dez-vous jus­te­ment du ba­teau fran­çais? Les autres équipes ne sont pas des no­vices. Elles ont une énorme culture de la Coupe, et une ex­pé­rience qui leur per­met d’avoir une ef­fi­ca­ci­té mons­trueuse. Mais la France n’a pas du tout à rou­gir de sa po­si­tion. Franck (Cam­mas), que je connais bien parce que j’ai été son

Que manque-t-il au Team France, ac­tuel­le­ment? C’est plus en ma­tière de na­vi­ga­tion. Les autres équipes ont, par exemple, des ba­teaux sur les­quels ils peuvent s’en­traî­ner. Le rè­gle­ment de la Coupe n’est pas en fa­veur des pro­jets comme le nôtre, qui partent tar­di­ve­ment, et n’ont pas beau­coup de moyens. Mais Grou­pa­ma vient de mettre un ba­teau à l’eau, à Brest, qui est très proche de ce­lui de la Coupe. Comme l’équipe a une grosse ca­pa­ci­té de tra­vail, d’adap­ta­tion et de connais­sance, il y au­ra

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.