Correns et Mont­fort en proie aux flammes

Plus de 500 pom­piers ont lut­té hier, contre un in­cen­die qui a ra­va­gé plus de 350 hec­tares de fo­rêt, sans faire de vic­times. De nom­breuses ha­bi­ta­tions di­rec­te­ment me­na­cées ont été éva­cuées

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - E. CHARLES

Un épais pa­nache de fu­mée vi­sible à des di­zaines de ki­lo­mètres à la ronde. Des flammes hautes de dix mètres qui ra­vagent les col­lines jus­qu’à me­na­cer les ha­bi­ta­tions… Spec­tacle de dé­so­la­tion, hier après­mi­di, dans le Centre Var. Par­ti­cu­liè­re­ment à Mont­fort, où les ha­bi­tants re­gar­daient, an­xieux, l’inexo­rable pro­gres­sion du feu à proxi­mi­té de leur mai­son. Hier soir, plus de 500 sa­peurs pom­piers s’em­ployaient en­core à conte­nir l’avan­cée du si­nistre. Ve­nus des dé­par­te­ments du Var, des Alpes-Maritimes et des Bouches-du-Rhône, mais aus­si de la Sé­cu­ri­té ci­vile de Bri­gnoles, les hommes au sol pla­cés sous les ordres du com­man­dant La­vialle étaient ap­puyés jus­qu’à la tom­bée de la nuit par d’im­por­tants moyens aé­riens : sept Ca­na­dairs, un Dash, plu­sieurs Tra­ckers, des hé­li­co­ptères bom­bar­diers d’eau et le Dra­gon 83 de com­man­de­ment, prêt à d’éven­tuelles éva­cua­tions d’ur­gence.

Le feu tou­jours en pro­gres­sion hier soir

Vers 20 heures, le feu n’était tou­jours pas fixé et avait dé­jà conquis plus de 350 hec­tares de fo­rêt. Moins vi­ru­lent, il me­na­çait tou­te­fois les hau­teurs de Mont­fort. Une cin­quan­taine d’ha­bi­ta­tions ont été préa­la­ble­ment mises en sé­cu­ri­té par des lar­gages de re­tar­dant à proxi­mi­té, tan­dis que les moyens ter­restres lut­taient au plus près des flammes. Pour faire face à l’ur­gence en cas de forte re­prise noc­turne, la pro­tec­tion ci­vile avait ins­tal­lé une cin­quan­taine de lits dans la salle des fêtes de Mont­fort. Le vent de­ve­nu plus vi­ru­lent en fin d’après-mi­di n’a pas ai­dé à en­rayer l’évo­lu­tion de l’in­cen­die, les foyers éteints re­par­tant sans cesse de plus belle à chaque nou­velle ra­fale. Ce fut d’ailleurs le cas une bonne par­tie de l’après­mi­di du cô­té du do­maine et du châ­teau des As­pras, non loin du lieu du dé­part du feu.

Deux vé­hi­cules de pom­piers brû­lés

C’est là que vers 13 h, le ré­sident de cette grande bas­tide a vu l’une de ses dé­pen­dances par­tir en fu­mée, alors même que les pre­miers sa­peurs-pom­piers ar­ri­vés sur place de­vaient aban­don­ner au bra­sier deux de leurs vé­hi­cules. Plus tard, une mai­son si­tuée à proxi­mi­té était elle aus­si al­lè­gre­ment lé­chée par les flammes. L’ori­gine du plus violent in­cen­die qu’ait connu le Centre Var de­puis des an­nées reste pour l’heure en­core in­dé­ter­mi­née. Les tech­ni­ciens de l’iden­ti­fi­ca­tion cri­mi­nelle ont pro­cé­dé aux consta­ta­tions au ni­veau des nom­breux dé­parts de feu. Ce feu de fo­rêt a éga­le­ment en­traî­né d’im­por­tantes per­tur­ba­tions sur le ré­seau rou­tier se­con­daire, prin­ci­pa­le­ment sur les axes re­liant Le Val à Correns, Mont­fort, Car­cès et Co­ti­gnac.

(Pho­to E. C.)

Une ha­bi­ta­tion proche du do­maine des As­pras à Correns di­rec­te­ment me­na­cée par les flammes.

(Pho­to H. D.S)

D’im­por­tants moyens aé­riens ont été mo­bi­li­sés pour en­rayer la pro­gres­sion de l’in­cen­die.

(Pho­to H.D.S)

Les sa­peurs-pom­piers ont ba­taillé au plus près des flammes tout au long de l’après-mi­di.

(Pho­to L. B.)

Au car­re­four entre Car­cès, Correns, Mont­fort et Le Val.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.