A Cle­ve­land, le show Do­nald Trump est lan­cé

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Monde -

Treize mois après l’im­pro­bable en­trée en cam­pagne du mil­liar­daire Do­nald Trump, le par­ti ré­pu­bli­cain a ou­vert, hier, à Cle­ve­land la conven­tion qui l’in­ves­ti­ra pour la pré­si­den­tielle amé­ri­caine du 8 no­vembre. Dé­cor rouge, blanc et bleu, gi­gan­tesque ban­deau dé­fi­lant ali­men­té par des tweets à la gloire du par­ti et du ma­gnat de l’im­mo­bi­lier : près de 2 500 dé­lé­gués ve­nus de 50 États se sont ras­sem­blés dans la Qui­cken Loans Are­na, qui ac­cueille du­rant l’an­née les matchs des Ca­va­liers, fraî­che­ment au­réo­lés du titre NBA. L’homme d’af­faires de 70 ans, qui a créé la sur­prise en écar­tant un à un tous ses ri­vaux ré­pu­bli­cains du­rant la cam­pagne des pri­maires, est at­ten­du dans la soi­rée dans la vaste en­ceinte où son épouse Me­la­nia, un an­cien man­ne­quin d’ori­gine slo­vène de 24 ans sa ca­dette, pro­non­ce­ra un dis­cours. Cette grand-messe ré­pu­bli­caine de quatre jours, pla­cée sous haute sur­veillance po­li­cière, se­ra ryth­mée par une sé­rie de ma­ni­fes­ta­tions an­ti-Trump. À l’ou­ver­ture des dé­bats, le pré­sident du par­ti Reince Prie­bus a pro­po­sé une mi­nute de si­lence en l’hon­neur des policiers abat­tus « à Ba­ton Rouge, à Dal­las et ailleurs». Le thème po­li­tique du jour à l a conven­tion est la sé­cu­ri­té, aux États-Unis et à l’étran­ger, le fonds de com­merce du can­di­dat po­pu­liste. À Cle­ve­land, les au­to­ri­tés lo­cales et fé­dé­rales ont pris des me­sures de sé­cu­ri­té ex­cep­tion­nelles pour la conven­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.