Pla­nète Leo

Le Do­maine Ber­taud- Be­lieu se trans­forme ce soir en an­nexe d’Hol­ly­wood avec un gé­né­rique de stars réu­nies pour sau­ver la pla­nète.

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page -

Le Do­maine Be­lieu réus­sit une nou­velle fois à faire rayon­ner la pres­qu’île dans le monde en­tier en ac­cueillant le e ga­la au pro­fit de la Fon­da­tion Leo­nar­do DiCa­prio. Au cô­té de la star, dé­ci­dé­ment très ama­trice des vi­gnobles gas­si­nois, le Prince Al­bert II de Mo­na­co co-pré­si­de­ra la soi­rée. Cette an­née, l’af­fluence se­ra re­cord avec non plus  à  in­vi­tés, mais une jauge dé­pas­sant les  per­son­na­li­tés. A gé­né­rique hors-norme, dis­po­si­tif hors norme. Car en dé­pit des dra­ma­tiques évé­ne­ments ni­çois qui planent dans toutes les pen­sées, au­cun des plus grandes stars an­non­cées n’au­rait an­nu­lé sa ve­nue à ce jour. Le billet d’en­trée est fixé à   dol­lars (  €) avec un for­fait «Grand pro­tec­teur», soit une table de douze per­sonnes idéa­le­ment pla­cée proche de la scène, à   dol­lars (  €). L’an der­nier,  mil­lions étaient tom­bés du ciel pour ir­ri­guer la cause en­vi­ron­ne­men­ta­liste de Leo. «Cette an­née en­ché­ris­sez le plus haut pos­sible. Le com­bat que nous me­nons en vaut la peine !», in­ter­pelle l’ac­teur, prêt à pul­vé­ri­ser le re­cord .

La struc­ture prin­ci­pale qui abrite la salle à man­ger géante du dî­ner de ga­la et la scène où se pro­dui­ra La­na del Rey, a né­ces­si­té quinze jours de mon­tage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.