Il veut por­ter plainte contre l’Etat

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Attentat a Nice -

Ka­mel Sah­raoui est un homme meur­tri. Le -Juillet der­nier, c’est sa pe­tite Léa­na ( ans) que Mo­ha­med La­houaiej-Bouh­lel lui a ar­ra­chée au vo­lant de son ca­mion. Le jeune conseiller fi­nan­cier de La Banque pos­tale qui était en train de fê­ter en fa­mille la si­gna­ture d’un nou­veau contrat de tra­vail d’après nos confrères du jour­nal Le Monde, a éga­le­ment per­du sa propre mère ce soir-là. Ain­si qu’un ne­veu de  ans. Face à ce drame aus­si sou­dain que dé­vas­ta­teur, Ka­mel Sah­raoui, tou­jours se­lon le quo­ti­dien du soir, au­rait l’in­ten­tion de ne pas en res­ter là. Et en­vi­sa­ge­rait de dé­po­ser plainte ‘contre l’État. Et la Ville de Nice si be­soin. Dans sa quête de vé­ri­té em­preinte de co­lère, le jeune homme veut des ré­ponses pré­cises sur une pré­sence po­li­cière qu’il juge in­suf­fi­sante com­pa­rée à des évé­ne­ments comme l’Eu­ro de foot. Fai­sant montre d’une « dé­ter­mi­na­tion à por­ter plainte, pour dé­non­cer l’in­ca­pa­ci­té du gou­ver­ne­ment à pro­té­ger les ci­toyens », rap­porte en­core Le Monde. Quitte à me­ner ce com­bat seul si la dé­marche col­lec­tive avec d’autres fa­milles de vic­times ne fonc­tionne pas.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.