Des re­tom­bées éco­no­miques non né­gli­geables

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - L’info du jour -

Les­mé­dias se font ré­gu­liè­re­ment l’écho des avan­tages fi­nan­ciers gé­né­rés par les évé­ne­ments spor­tifs. Ceux des ma­ra­thons éga­le­ment. En ré­gion Pa­ca, les com­pé­ti­tions ras­semblent quan­ti­té de run­ners. A Mar­seille, le di­manche  mars der­nier, ce ne sont pas moins de   per­sonnes qui se sont ins­crites à l’oc­ca­sion du Run inMar­seille, qui pro­po­sait aus­si, certes, des par­cours de  ou , km. Le pro­chain ma­ra­thon Nice-Cannes au­ra lieu le  no­vembre. L’an der­nier, le  no­vembre,   cou­reurs avaient fran­chi la ligne de dé­part. Les spor­tifs ne viennent qua­si­ment ja­mais seuls. Ils sont sou­vent ac­com­pa­gnés de d’un à quatre per­sonnes pour l’oc­ca­sion. Des groupes qui en pro­fitent pour vi­si­ter les lieux em­blé­ma­tiques du ter­ri­toire, man­ger au res­tau­rant, se lo­ger dans les hô­tels ou chez des par­ti­cu­liers, en­trer dans les

mu­sées... Bref, consom­mer. Dans le Golfe de Saint-Tro­pez, « entre  et   per­sonnes se­raient at­ten

dues » . Vi­gnobles, gas­tro­no­mie, sa­voir-faire, etc : le pa­tri­moine est riche et di­vers. Pour M. Leo­nel­li, «  % du bud­get est

ré­in­ves­ti sur place ». Un bud­get qui se­rait, à pre­mière vue, se­lon Vincent Mo­risse, de   à   eu­ros, avec une par­ti­ci­pa­tion de la Com­Com, d’en­vi­ron   eu­ros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.