Fête des Belges ce soir : « le re­tour aux sources » d’Oli­vier Saxe

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Saint-Tropez - N. SA.

« Le 28 juin der­nier, je me suis ré­veillé. Je n’étais pas bien ». Frus­té à l’idée de ne pas re­ve­nir dans le vil­lage pour fê­ter le 21 juillet. Il est comme ça, Oli­vier Saxe, l’or­ga­ni­sa­teur d’une fa­meuse soi­rée belge dans le vil­lage de­puis le dé­but des an­nées 90. « Pour moi, c’était fi­ni Saint-Tro­pez, rac­nonte-t-il tout sim­ple­ment, évo­quant le manque de bud­get, des spon­sors fri­leux... Mais 25 ans de show, ce­la laisse des traces et des en­vies... « Je ne pou­vais pas lais­ser pas­ser ça ». Reste qu’enà­peine un mois, il lui fal­lait une nou­velle idée. Loin du grand bar­num des an­nées de fo­lie de sa grande fê­te­du21 juillet à Saint-Tro­pez, le chan­teur belge a choi­si « un re­tour aux sources : J’ai vou­lu re­faire comme la pre­mière fois, quand je fai­sais de la manche sur la place des Lices. J’ai ap­pe­lé la fa­mille Cos­ta du Ca­fé, qui m’a dit oui im­mé­dia­te­ment » . Dans un cadre plus in­time, « pas de po­dium, je viens avec mes six mu­si­ciens et quatre cho­ristes »... Il se glis­se­ra entre les tables, mon­te­ra sur une chaise. Un show à l’an­cienne mais clai­re­ment plus au­then­tique pour les 250 convives qui ont dé­jà ré­pon­du pré­sents. « Évi­dem­ment, ce qui me plaît, c’est ce chal­lenge de mettre de l’am­biance sans ar­ti­fices » . Avec cette chan­son-éten­dard pour lui en cette pé­riode trou­blée, ‘‘Chante la vie chante’’ de Michel Fu­gain : « On a tous be­soin de se re­trou­ver » .

(Pho­to N. S.)

Oli­vier Saxe et Her­vé du Ca­fé, prêts pour ce  juillet belge.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.