L’Etat am­pute le bud­get de Pôle Em­ploi de trente millions d’eu­ros

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

La sub­ven­tion de l’État à Pôle em­ploi a été ré­duite de 30 millions d’eu­ros, créant des re­mous au conseil d’ad­mi­nis­tra­tion (CA) de l’opé­ra­teur qui a re­chi­gné à vo­ter le bud­get rec­ti­fi­ca­tif, a-t-on ap­pris, hier, au­près de plu­sieurs ad­mi­nis­tra­teurs. Le bud­get ré­vi­sé pour 2016, qui a fi­na­le­ment été adop­té mer­cre­di par le CA de Pôle em­ploi, in­clut une sub­ven­tion pu­blique de 1,477 mil­liard d’eu­ros, au lieu des 1,507 mil­liard pré­vus dans la conven­tion tri­par­tite État-Uné­dic-Pôle em­ploi, a in­di­qué Mi­chel Beau­gas, l’ad­mi­nis­tra­teur FO. Cette baisse de 30 millions « s’ins­crit dans un ef­fort gé­né­ral d’éco­no­mies de tous les opé­ra­teurs de l’Etat pour fi­nan­cer le plan d’ur­gence pour l’em­ploi » an­non­cé en jan­vier, ex­plique-t-on au mi­nis­tère du Tra­vail. Elle « ne vient pas en dé­duc­tion des ser­vices aux de­man­deurs d’em­ploi, mais c’est une éco­no­mie sur le fonc­tion­ne­ment in­terne de Pôle em­ploi », ajoute-t-on. Cette somme est no­tam­ment com­pen­sée par une « éco­no­mie de 22 millions d’eu­ros » réa­li­sée par Pôle em­ploi « à la suite de l’an­nu­la­tion de son ac­cord de clas­si­fi­ca­tion des em­plois », pré­cise-t-on. Si­gné fin 2014 par la di­rec­tion, la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC, l’ac­cord avait été in­va­li­dé par l’op­po­si­tion de trois syn­di­cats (CGT, FO et SNU), une op­po­si­tion ava­li­sée en jan­vier der­nier par la cour d’ap­pel de Pa­ris. De son cô­té, l’opé­ra­teur a confir­mé que « la di­mi­nu­tion de la sub­ven­tion ne pè­se­rait pas sur son ré­sul­tat » comp­table. Mais la baisse de do­ta­tion, alors même que le bud­get de Pôle em­ploi est en dé­fi­cit de 52 millions d’eu­ros, a sus­ci­té la co­lère des ad­mi­nis­tra­teurs syn­di­caux et pa­tro­naux de l’opé­ra­teur, qui ont me­na­cé de s’abs­te­nir, pro­vo­quant une sus­pen­sion de séance, ont ra­con­té les re­pré­sen­tants FO et CFTC. De re­tour en séance, le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion a adop­té, par 11 voix contre 5, une mo­tion, « désap­prou­vant le non-res­pect par l’État de son en­ga­ge­ment fi­nan­cier » et dé­non­çant « une dé­ci­sion uni­la­té­rale, prise sans concer­ta­tion préa­lable ». Les or­ga­ni­sa­tions syn­di­cales et pa­tro­nales, l’As­so­cia­tion des ré­gions de France (ARF) et l’As­sem­blée des dé­par­te­ments de France (ADF) ont vo­té pour cette mo­tion, les re­pré­sen­tants de l’État ont vo­té contre.

(Pho­to d’illus­tra­tion Franz Cha­va­roche)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.