« Une sorte d’al­ler­gie »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Le Co­lom­bien Nai­ro Quin­ta­na, qui a en­core concé­dé du temps à Ch­ris Froome hier, a en­fin mis des mots sur ses dif­fi­cul­tés des der­niers jours. Le grim­peur de Mo­vis­tar pense souf­frir d’une al­ler­gie et n’es­père plus se battre pour la vic­toire fi­nale. « Je ne m’at­ten­dais pas à être dans cet état. Ce n’est pas de la fa­tigue mais le corps ne ré­pond pas. C’est peut-être une sorte d’al­ler­gie que j’ai contrac­tée ces der­niers jours car mes jambes sont mal oxy­gé­nées », a dé­cla­ré le Sud-Amé­ri­cain, 10 du contre-la-montre en­treeSal­lanches et Me­gève. A trois jours de l’ar­ri­vée fi­nale sur les Champs-Ely­sées, le Co­lom­bien, 4e du gé­né­ral à 4’37 du Bri­tan­nique, a donc tra­cé une croix dé­fi­ni­tive sur son « rêve jaune ». « J’es­père qu’avec la pluie qui ar­rive, je vais pou­voir me main­te­nir et au moins me battre pour le po­dium. Avec ma mé­forme, c’est un moindre mal d’être 4e et de lut­ter pour le po­dium », a en­core confié le lea­der de Mo­vis­tar, dau­phin de Froome sur le Tour en 2013 et 2015. « Nous al­lons voir comment le corps ré­agit et si cette al­ler­gie qui me pé­na­lise s’en va » ,aex­pli­qué Quin­ta­na. In­ca­pable d’at­ta­quer Froome du­rant cette Grande Boucle, le cy­cliste de 26 ans avait ex­plo­sé mer­cre­di dans la mon­tée vers Fin­haut-Emos­son, per­dant 29’’ sur le Bri­tan­nique. Pour ten­ter d’ou­blier cet échec, le Co­lom­bien a an­non­cé hier qu’il s’ali­gne­rait sur la Vuel­ta dès le 20 août pro­chain. Une 4e par­ti­ci­pa­tion pour ten­ter de faire mieux que sa 4e place fi­nale de l’an der­nier.

(Pho­to EPA/MaxPPP)

Le Co­lom­bien, ma­lade, ne pense plus au maillot jaune.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.