Bou­chard, deuxième et les­si­vé

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - GUILLAUME RATHELOT 1. La Ro­lex Middle Sea Race, à Malte (oc­tobre) et sur­tout la Tran­sat Jacques-Vabre à l’au­tomne 2017.

Sans ré­pit, du dé­part de Qué­bec à l’ar­ri­vée à Saint-Ma­lo. La nou­velle tra­ver­sée de l’At­lan­tique de Thier­ry Bou­chard n’a pas été la plus re­po­sante. « Ça a été très in­tense, même si on n’a pas connu des condi­tions ex­trêmes », souffle-t-il après neuf jours de course. Les trois tri­ma­rans de tête se sont te­nus en quelques vagues. Mais le ba­teau nu­mé­ro 83 de cou­leur verte, Cie­la Vil­lage, a dû se conten­ter de la deuxième place, grillant la po­li­tesse à Gilles La­mi­ré, pour huit mi­nus­cules mi­nutes. Tout ça der­rière La­lou Rou­cay­rol, sa­cré à peine une heure plus tôt mer­cre­di ma­tin en DEMAIN À  HEURES AU LAVANDOU Bre­tagne. « Le plus ra­pide », constate le skip­per sa­na­ryen, fa­vo­ri, mais à qui la vic­toire a une nou­velle fois échap­pé. « Il n’y a pas à en rou­gir », ajoute Bou­chard, qui es­père re­ve­nir en­core plus fort lors des pro­chaines échéances (1). Maigre conso­la­tion, son Mul­ti 50 a ef­fec­tué la pointe de vi­tesse la plus éle­vée de la flotte, au mi­lieu de l’océan (524 milles – soit 970 km – en 24 heures), tra­ver­sé en un seul bord ! Mais il avait ac­cu­mu­lé du re­tard dans le Saint-Laurent, un fleuve qui a les­si­vé l’équi­page va­rois. « Six heures après le dé­part, on avait en­chaî­né 50 vi­re­ments de bords. On était dé­jà cra­més et tout res­tait à faire », ra­conte Alan Pen­na­neac’h, char­gé des voiles. Le trio, com­plé­té par Oli­ver Krauss, a en outre dû com­pen­ser la panne du pi­lote au­to­ma­tique en se re­layant sans cesse à la barre (quand les ad­ver­saires étaient quatre à bord). « Les deux der­nières nuits ont été très dures, mais c’est là que nous avons rat­tra­pé notre re­tard. On était tel­le­ment fa­ti­gués que l’on fai­sait des quarts d’une heure », té­moigne Thier­ry Bou­chard. Heu­reux mal­gré tout d’être ar­ri­vé à bon port sans casse ni dom­mage.

(Pho­tos Do­mi­nique Le­riche et DR)

Thier­ry Bou­chard n’a pas trop eu l’oc­ca­sion de sou­rire dans l’At­lan­tique.

Le trio Bou­chard - Krauss - Pen­na­neac’h à l’ar­ri­vée mer­cre­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.