Les pâ­tées bio pour chiens dé­collent

Une Co­go­li­noise a lan­cé, il y a quatre ans, son en­tre­prise de conserves bio et gour­mandes pour chiens. Un concept no­va­teur qui com­mence à por­ter ses fruits. Re­tour sur une belle aven­ture

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - CHRISTIANE GEORGES cgeorges@ni­ce­ma­tin.fr

Ca­nard au fe­nouil et à la figue, Dinde au pis­tou... Non ce ne sont pas les plats du jour d’un res­tau­rant lo­cal mais des mets canins pro­po­sés par la so­cié­té Pe­tit Ché­ri, créée par Glo­ria Mar­delle à Cogolin. Du mar­ke­ting où elle a fait une belle car­rière aux pâ­tées pour chien, il y a quelques pas que la dy­na­mique jeune femme a dé­ci­dé de fran­chir par pas­sion pour le meilleur ami de l’homme et par amour pour la gas­tro­no­mie fran­çaise : « La pré­pa­ra­tion de bons pe­tits plats et l’éla­bo­ra­tion de re­cettes pour les siens font par­tie de la tra­di­tion fran­çaise. Celle qui a fait flan­cher mon coeur d’Al­le­mande ».

Ela­bo­rés avec un nu­tri­tion­niste

Les ori­gines de Glo­ria ne sont sans doute pas étran­gères à son goût pour les pro­duits na­tu­rels et bio­lo­giques : « C’est vrai qu’ou­treR­hin, l’en­vi­ron­ne­ment et le bien­vivre sont des no­tions fon­da­men­tales. Une ten­dance de plus pré­sente en France ». Et c’est riche de ces deux écoles qu’elle a com­men­cé à éla­bo­rer un pro­jet qui lui te­nait à coeur :

« C’est l’ar­ri­vée de Tem­po, notre pe­tit ca­bot, qui a été le dé­clic. Je me suis de­man­dé pour­quoi on ne pour­rait pas of­frir à nos toutous une ali­men­ta­tion saine, éla­bo­rée et de grande qua­li­té ». Ain­si est née la marque « Pe­tit Ché­ri » qui pro­pose des pâ­tées haut de gamme. Mais pour­quoi les pâ­tées ? « La consis­tance est plus in­té­res­sante et plus apé­tis­sante que la cro­quette. Bien sûr, il y en a pro­ba­ble­ment de très bonne qua­li­té mais la plu­part contiennent beau­coup de cé­réales et d’agents conser­va­teurs qui ne sont pas idéaux pour la san­té du chien ».

Car Glo­ria et son as­so­cié mu­ni­chois se sont ap­puyés sur les conseils d’un nu­tri­tion­niste pour éla­bo­rer leur gamme : « Les re­pas contiennent 50% de viande et des fruits et lé­gumes frais. Tout est cuit à tem­pé­ra­ture mo­dé­rée et la mé­thode de conser­va­tion en bo­cal pré­serve l’ap­port en vi­ta­mines ».

Une soixan­taine de points de vente

La concep­tion tient compte des chiens fra­giles : « Pas de glu­ten, lac­tose, so­ja, agents conser­va­teurs, co­lo­rants ou arômes ar­ti­fi­ciels, etc ». Les ter­rines se dé­clinent en quatre re­cettes mo­no-pro­téi­nées : en plus du ca­nard et de la dinde, on trouve aus­si le Boeuf pro­ven­çal et le Pou­let aux fines herbes, en trois condi­tion­ne­ments dif­fé­rents se­lon la taille du chien.

« Ces pro­duits ont évi­dem­ment un coût, même si nous avons été très rai­son­nables dans nos marges. Notre prio­ri­té ab­so­lue était la qua­li­té » pré­cise Glo­ria. Au­jourd’hui, les pro­duits Pe­tit

Ché­ri sont dis­tri­bués dans une cin­quan­taine de points de vente en France etune di­zaine en Al­le­magne. Et bien­tôt, elle s’éten­dra aux chats et aux frian­dises. Pe­tit à pe­tit, la marque im­prime sa patte dans le co­los­sal mar­ché de la nour­ri­ture pour ani­maux, es­pé­rant se­crè­te­ment faire pen­cher la ba­lance du cô­té du bio et du bon.

(Pho­to C.G.)

Lola a grillé la place à Scar­lett, à l’heure de la de­gus­ta­tion, sous les yeux amu­sés de leurs maîtres Glo­ria et Mi­chael.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.