Toulon : ju­gé pour avoir trans­por­té de l’hé­roïne dans son es­to­mac

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - E. M.

Un homme âgé de 50 ans a été condam­né hier par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Toulon à 20 mois de pri­son, dont la moi­tié as­sor­tie d’un sur­sis avec mise à l’épreuve. Il était pour­sui­vi pour « ac­qui­si­tion, dé­ten­tion et trans­port non au­to­ri­sés de stu­pé­fiants en ré­ci­dive». « J’ai été à Rot­ter­dam pour me dé­fon­cer, j’ai ache­té deux grammes de co­caïne et deux grammes d’hé­roïne », a d’em­blée re­con­nu le pré­ve­nu à la barre du tri­bu­nal. « J’ai eu la mau­vaise idée de ra­me­ner de la conso, j’ai fait n’im­porte quoi.»

Le quin­qua­gé­naire a ex­pli­qué avoir ren­con­tré dans cette ville por­tuaire des Pays-Bas un groupe de Fran­çais au­près du­quel il a pas­sé une com­mande d’hé­roïne. «On s’est don­né ren­dez-vous à Lille, je ne vou­lais pas ra­me­ner de mar­chan­dise parce que j’avais peur »,a pré­ci­sé ce­lui qui a dé­jà pur­gé une peine de pri­son pour « im­por­ta­tion de stu­pé­fiants ». «J’ai payé plus de 800 eu­ros pour trente grammes (...), j’ai fait sept ou huit po­chons et je les ai ava­lés. » Les trois pre­mières bou­lettes éva­cuées par les voies na­tu­relles lui ont as­su­ré « trois ou quatre jours » de consom­ma­tion, a-t-il in­di­qué. « Mais je n’ar­ri­vais pas à éva­cuer le reste.» Le pré­ve­nu s’est donc tour­né vers l’hô­pi­tal Sain­teMusse de Toulon. « Je suis éton­né que des mé­de­cins ont pu ap­pe­ler la po­lice pour faire de la dé­la­tion », s’est in­sur­gé l’avo­cat du quin­qua­gé­naire. Et de plai­der la clé­mence pour lais­ser à son client, qui a af­fir­mé suivre des soins, « une chance de conti­nuer à s’in­té­grer ».

(Ph doc Var-ma­tin)

« J’ai fait n’im­porte quoi», a re­con­nu l’homme à la barre du tri­bu­nal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.