Mos­cou a bom­bar­dé un poste de forces amé­ri­caines et bri­tan­niques en Sy­rie

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Monde -

Des avions russes ont bom­bar­dé en juin un poste mi­li­taire en Sy­rie uti­li­sé par des sol­dats d’élite amé­ri­cains et bri­tan­niques et en juillet un camp lié à la CIA.

Ces in­for­ma­tions ont été rap­por­tées, hier, par le Wall Street Jour­nal ci­tant des res­pon­sables amé­ri­cains. Les frappes, qui ont eu lieu res­pec­ti­ve­ment le 16 juin et le 12 juillet se­lon le quo­ti­dien amé­ri­cain, avaient pour but de faire pres­sion sur les États-Unis pour qu’ils co­opèrent plus étroi­te­ment avec la Rus­sie dans le ciel sy­rien. La veille de la pre­mière at­taque,un­con­tin­gentde20­for­cess­pé­cia­les­bri­tan­niques ve­naient de quit­ter le poste, si­tué dans le sud de la Sy­rie, à une quin­zaine de ki­lo­mètres de la fron­tière jor­da­nienne à At-Tanf.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.