Co­lo­nel Herr­mann : « Faire face à une tue­rie pla­ni­fiée»

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - L’info Du Jour -

« L’opé­ra­tion d’au­jourd’hui est consé­quente, mais elle entre dans le cadre de nos

dis­po­si­tifs de contrôle. » Le co­lo­nel Ch­ris­tophe Herr­mann, com­man­dant le grou­pe­ment de gen­dar­me­rie du Var, pré­sen­tait hier une vaste opé­ra­tion de com­mu­ni­ca­tion. «Nous sommes sur le ter­rain au­jourd’hui pour as­su­rer une pré­sence dis­sua­sive et pro­cé­der à des ins­pec­tions aptes à dé­ce­ler des gens sus­pects. Il s’agit, sur ce site stra­té­gique en ma­tière de cir­cu­la­tion, d’éta­blir des contrôles aléa­toires. Cette opé­ra­tion concourt à évi­ter les at­ten­tats par notre pré­sence ren­for­cée. » Et le mi­li­taire de pré­ci­ser :

« Notre ob­jec­tif est d’être mo­biles et dy­na­miques, et de sur­prendre. Du­rant les contrôles, les gen­darmes dis­posent de la ta­blette tac­tile Néo­gend qui per­met d’iden­ti­fier im­mé­dia­te­ment le vé­hi­cule et son conduc­teur, en scan­nant sa carte d’iden­ti­té. Nous sommes ap­puyés par la bri­gade cy­no­phile de Cuers et d’un chien spé­cia­li­sé dans la re­cherche d’armes et de mu­ni­tions. » Et si un conduc­teur ve­nait à re­fu­ser le contrôle et for­cer le bar­rage? «L’au­to­mo­bi­liste au­rait alors à faire avec les élé­ments du PSIG Sabre, qui sont en fi­nal d’in­ter­ven­tion. Ils sont spé­cia­li­sés dans ce style d’in­ter­cep­tion. For­més pour la lutte an­ti­ter­ro­riste, ils sont pré­pa­rés pour faire face à une tue­rie pla­ni­fiée. » Ces opé­ra­tions de contrôles sont re­la­ti­ve­ment ha­bi­tuelles, «mais elles ont été ren­for­cées de­puis l’at­ten­tat de Nice», pré­cise le co­lo­nel. Avec les gen­darmes mo­biles, les ré­ser­vistes opé­ra­tion­nels, les mo­tards de la BMO et avec l’ap­pui des po­lices mu­ni­ci­pales de Gas­sin et Saint-Tro­pez, la pres­qu’île était bien sur­veillée.

Le co­lo­nel Ch­ris­tophe Herr­mann.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.