Le taux du Li­vret A in­chan­gé mais ce­lui du PEL abais­sé

Au 1er août, la Banque de France a dé­ci­dé de main­te­nir le taux du Li­vret A à 0,75 %. Mais les nou­veaux plan d’épargne lo­ge­ment ne rap­por­te­ront plus que1% contre 1,5 %

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Le taux du Li­vret A se­ra main­te­nu à 0,75 % jus­qu’au 1er août 2017, le gou­ver­ne­ment et la Banque de France ayant mis en avant mar­di leur vo­lon­té de pri­vi­lé­gier la sta­bi­li­té pour le pro­duit d’épargne le plus po­pu­laire en France. La ré­mu­né­ra­tion des plans d’épargne lo­ge­ment (PEL) se­ra, elle, re­vue à la baisse pour les PEL ou­verts à par­tir du 1er août, puis­qu’elle se­ra fixée à 1%, contre 1,5% pour les plans ou­verts ac­tuel­le­ment. En théo­rie, le taux du Li­vretAau­rait dû re­cu­ler à 0,50% dé­but août, si la for­mule per­met­tant son cal­cul avait été stric­te­ment ap­pli­quée. Celle-ci re­pose es­sen­tiel­le­ment sur l’in­fla­tion hors ta­bac, ac­tuel­le­ment très basse. Mais, comme il en a la pos­si­bi­li­té, le gou­ver­neur de la Banque de France, Fran­çois Ville­roy de Gal­hau, a choi­si de ne pas la suivre. Il a ain­si pré­co­ni­sé un­main­tien de la ré­mu­né­ra­tion de ce pro­duit et son choix a fi­na­le­ment été en­té­ri­né par le gou­ver­ne­ment. « Le gou­ver­ne­ment a sou­hai­té main­te­nir une ré­mu­né­ra­tion sa­tis­fai­sante pour les épar­gnants » , a fait va­loir le mi­nistre des Fi­nances, Mi­chel Sa­pin, ci­té dans un com­mu­ni­qué. Ja­mais, de­puis sa créa­tion en 1818, le Li­vret A, dont les fonds servent no­tam­ment à fi­nan­cer le lo­ge­ment so­cial, n’a af­fi­ché un taux in­fé­rieur à 0,75 %. Le gou­ver­neur a aus­si pro­po­sé de ne pas mo­di­fier ce taux lors de sa fu­ture ré­vi­sion pré­vue le 1er fé­vrier 2017, ce que le gou­ver­ne­ment a éga­le­ment ac­cep­té. La for­mule de cal­cul du taux doit, en outre, être mo­di­fiée afin de ré­duire sa vo­la­ti­li­té. Au­cun dé­tail n’a pour le mo­ment été com­mu­ni­qué sur ce qu’elle pour­rait de­ve­nir. « Pour l’ave­nir, une adap­ta­tion li­mi­tée de la for­mule ap­pa­raît [...] sou­hai­table pour as­su­rer le meilleur équi­libre entre ces deux ob­jec­tifs: bon fi­nan­ce­ment du lo­ge­ment so­cial, main­tien d’une pro­tec­tion contre l’in­fla­tion » , a re­le­vé la Ban­quede France dans un com­mu­ni­qué. Pour le mo­ment, elle fait in­ter­ve­nir l’in­fla­tion (hors ta­bac), ma­jo­rée de 0,25 point. Il faut en­suite ar­ron­dir au quart de point le plus proche pour ob­te­nir le taux théo­rique du Li­vret A. Par ailleurs, le taux du Li­vret de dé­ve­lop­pe­ment du­rable va aus­si res­ter à 0,75 % et ce­lui du Li­vret d’épargne po­pu­laire, ré­ser­vé aux mé­nages les plus mo­destes, à 1,25 %. Pé­na­li­sé pen­dant de nom­breux mois par une ré­mu­né­ra­tion ju­gée trop faible par cer­tains épar­gnants, le Li­vret A a su­bi un mou­ve­ment de dé­col­lecte, même s’il com­mence à re­dres­ser la barre. En mai, pour le troi­sième mois de suite, les dé­pôts ont ain­si été su­pé­rieurs aux re­traits. Une telle sé­rie n’avait plus eu lieu de­puis 2013. A l’is­sue des cinq pre­miers mois de 2016, le Li­vret A, la dé­col­lecte nette reste quand même de 350 mil­lions d’eu­ros. Mais avec 255,6 mil­liards d’eu­ros d’en­cours, ce pro­duit d’épargne reste suf­fi­sam­ment ali­men­té pour as­su­rer les mis­sions de fi­nan­ce­ment qui lui ont été confiées.

(DR

Le Li­vret A, simple d’uti­li­sa­tion, reste en­core avan­ta­geux­même avec un faible taux de ré­mu­né­ra­tion car il est le seul pro­duit exo­né­ré de tout im­pôt et contri­bu­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.