Po­ké­mon Go, at­ten­tion dan­ger !

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Le jeu de chasse vir­tuelle Po­ké­mon Go qui en­fièvre ados et tren­te­naires par­tout dans le monde, et jus­qu’à la Bourse de To­kyo, est of­fi­ciel­le­ment dis­po­nible en France, a an­non­cé son édi­teur hier. La France était l’undes der­niers pays d’Eu­rope où le jeu n’était pas dis­po­nible. Pre­vue le  juillet, sa sor­tie avait été re­pous­sée « par res­pect » après l’at­ten­tat deNice. Après avoir chas­sé ces­monstres de­poche sur leurs consoles, les joueurs peuvent dé­sor­mais les cap­tu­rer sur leurs smart­phones grâce à la réa­li­té aug­men­tée, une tech­no­lo­gie­qui fait ap­pa­raî­tredes élé­ments vir­tuels dans le monde réel. Tra­ver­ser la rue sans re­gar­der, jouer au vo­lant de sa voi­ture ou de son deux-roues : la Po­ké­mon­ma­nia rend ac­cro les fans du monde en­tier, qui prennent tous les risques pour at­tra­per Pi­ka­chu et consorts. Le phé­no­mène est tel que les au­to­ri­tés de­nom­breux pays tentent de pré­ve­nir des risques à trop se concen­trer sur son écran. Sur les ré­seaux so­ciaux, les po­lices du monde en­tier ont rap­pe­lé les règles de sé­cu­ri­té­de­base dans l’es­pa­ce­pu­blic. Ain­si en Es­pagne, deux tou­ristes ja­po­nais ont-ils été re­trou­vés en train de chas­ser des Po­ké­mon dans l’un des tun­nels les plus dan­ge­reux de Bar­ce­lone, tan­dis que deux jeunes ont été ar­rê­tésàMa­drid pour avoir pé­né­tré un quar­tier gé­né­ral de la Garde ci­vile en jouant. Et sa­me­di, deux jeunes Ca­na­diens to­ta­le­ment cap­ti­vés par leur par­tie, ont fran­chi « par in­ad­ver­tance » la fron­tière amé­ri­ca­no-ca­na­dienne, a an­non­cé la­po­lice. En France, la gen­dar­me­rie na­tio­na­lea­dé­jà twee­té des conseils aux « dres­seurs » de Po­ké­mon : « Conduc­teurs, ne jouez pas à Po­ké­mon Go » et « Pié­tons, re­dou­blez d’at­ten­tion ». Les pom­piers de Pa­ris ont dif­fu­sé sur Twit­ter et Fa­ce­book une pho­tode ces pe­tites créa­tures nées au Ja­pon il y a vingt ans et conseillant : « At­tra­pez-les tous mais pas n’im­porte com­ment ! ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.