Écrin de calme en éveil L’ami­ral « ter­reur An­glais »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - L'ete -

ral son, voi­sins bri­tan­niques, l’amiT­re­ville (1745-1804) com­bat Na­po­léon Ier. Face à Nel­char­gé de de­ve­nir le maître de de lan­cer une in­va­sion en Tou­te­fois, alors qu’il est à la l’es­cadre de Mé­di­ter­ra­née, il d’épui­se­ment dans la rade de Tou­pou­voir ac­com­plir sa mis­sion. te­nu se­cret. Ce n’est que tard que l’ar­mée éri­gea une 7,25 m, res­pec­tant son dé­sir de ma­nière à pou­voir surAn­glais des quatre points car­di­sé­pul­ture est à voir au ci­me­tière sur les hau­teurs de Saint-

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.