La Rus­sie n’est pas suspendue par le CIO

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Le Co­mi­té in­ter­na­tio­nal olym­pique (CIO) a dé­ci­dé hier de ne pas sus­pendre le co­mi­té na­tio­nal olym­pique russe (ROC) et de lais­ser les fé­dé­ra­tions in­ter­na­tio­nales sta­tuer sur la par­ti­ci­pa­tion des spor­tifs russes aux JO de Rio. « Ces spor­tifs doivent as­su­mer la res­pon­sa­bi­li­té col­lec­tive (de leur pays dans un do­page d’état) et la pré­somp­tion d’in­no­cence ne peut leur être ap­pli­quée » , sou­ligne le CIO. « D’un autre cô­té, la jus­tice in­di­vi­duelle doit être ap­pli­quée et tout ath­lète doit pou­voir prou­ver que la res­pon­sa­bi­li­té col­lec­tive ne doit pas être ap­pli­quée dans son cas. » Le CIO a dé­fi­ni que le ROCne pour­rait sé­lec­tion­ner au­cun spor­tif dé­jà contrô­lé po­si­tif. Les can­di­dats à une sé­lec­tion de­vront avoir été ré­cem­ment tes­tés par d’autres ins­tances que celles opé­rant en Rus­sie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.