AprèsNice,  mi­li­taires en ren­fort dans le Var

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Attentat De Nice - E.M. 1. Un to­tal2100 mi­li­taires ré­par­tis com­me­suit : 360 dans les Alpes-Ma­ri­times, 90dans l’Aude, 600 dans les Bouches-du-Rhône, 90 dans le Gard, 180 en Haute-Ga­ronne, 180 dans l’Hé­rault, 130 dans les Py­ré­nées-Orien­tales, 260 dans le Var et 60 dans le Vau

Quelque 260 mi­li­taires sont at­ten­dus d’ici à de­main dans le dé­par­te­ment, a in­di­qué hier la pré­fec­ture de ré­gion. Ces ren­forts font par­tie du dis­po­si­tif Sen­ti­nelle – 10000 sol­dats à l’échelle na­tio­nale – et la dé­ci­sion d’un re­dé­ploie­ment par­tiel vers les dé­par­te­ments du Sud est la consé

( 1) quence directe de « l’at­ten­tat de Nice et du ni­veau ex­trê­me­ment éle­vé de la me­nace ter­ro­riste vi­sant la France ». Ces forces ar­mées par­ti­ci­pe­ront no­tam­ment à « la sur­veillance des pé­ri­mètres lit­to­raux tou­ris­tiques en pé­riode d’af­fluence et contri­bue­ront à la sé­cu­ri­té gé­né­rale lors des ras­sem­ble­ments ou ma­ni­fes­ta­tions pu­bliques ». Ce ren­for­ce­ment opé­ra­tion­nel – com­plé­men­taire des dis­po­si­tifs de la po­lice na­tio­nale et de la gen­dar­me­rie– dans le pre­mier dé­par­te­ment tou­ris­tique de pro­vince était ré­cla­mé par la plu­part des élus va­rois, no­tam­ment le sé­na­teur-maire de Tou­lon, au lende- main de la tra­gé­die du 14-Juillet ( lire nos édi­tions des 16 et 19 juillet). La pré­fec­tu­rede ré­gion en­tend en outre s’ap­puyer sur la ré­serve opé­ra­tion­nelle, à sa­voir « tous ceux qui à un mo­ment ont été sous les dra­peaux ou dans les ef­fec­tifs de la gen­dar­me­rie ou de la po­lice. Ces vo­lon­taires pour­ront être dé­ployés sur tous les lieux où ce­la se­ra né­ces­saire. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.